Voyager autrement peut sembler être une obligation avec le contexte actuel. Changement climatique, impact de l’homme sur la nature, autant de raisons qui nous appellent à repenser nos façons de vivre, et aussi de voyager. Mais au-delà de cette prétendue obligation et des mouvements de honte qui en découlent, comme le flygskam en Suède, nous y voyons tellement plus. Une opportunité de donner une dimension nouvelle au concept de voyage, de prendre le temps, d’aérer son corps et son esprit, de profiter de l’instant présent. Ne plus être un touriste mais devenir un voyageur…

Un souvenir qui marque un tournant dans notre façon de voyager

Charlevoix, Québec, Canada, octobre 2019

Nous arrivons au parc national des Hautes Gorges de la rivière Malbaie de nuit. Après l’entrée dans le parc, la route devient de plus en plus sinueuse. Il nous faut rouler presque 6 kilomètres pour rejoindre le camping du Pin Blanc où nous avons prévu de passer la nuit. Le noir est total, les aspérités et virages de la route surgissent brutalement au fur et à mesure de notre avancée. Arrivés à destination, nous traversons un camping quasiment désert avant de rejoindre notre prêt-à-camper, une tente en dur toute aménagée. Le dépaysement est total et l’aventure au rendez-vous !

Un coffre nous attend à notre arrivée devant la tente. Dubitatifs, un feuillet nous indique que c’est à cause de l’ours qui a été observé dans le secteur du camping. Il nous faut donc y déposer tous nos vivres et produits cosmétiques. Ici, pas d’eau potable, un bidon de plusieurs litres est à disposition, il faut retourner à l’entrée du parc pour le remplir. L’éclairage est à l’énergie solaire, les toilettes sont sèches et le réseau téléphonique complètement absent. Une incroyable impression de bout du monde !

Balade en forêt, en pleine nature au Québec
Le Québec en automne, pour faire le plein de balades en forêt...

Malheureusement, pas le temps de s’émerveiller, nous repartons déjà le lendemain. Juste le temps de découvrir, dîner et dormir. Une visite express qui laisse un goût un peu amer, un sentiment de non achèvement lorsque nous chargeons la voiture avant de partir en randonnée pour la journée. Une impression de ne pas avoir le temps de profiter : s’asseoir dans son duvet le matin sur la terrasse du prêt-à-camper avec une tasse de thé brûlant, écouter les bruits de la nature, le ruisseau qui s’écoule à proximité… S’offrir la possibilité de faire une pause dans ce lieu atypique coupé du monde…

Le Québec est incroyable, mais nous n’y restons que deux semaines. Alors il faut en profiter au maximum et surtout tout voir. Et pourtant, n’est-ce pas de cette façon que nous manquons quelque chose d’essentiel ? Le fait de prendre son temps et de s’imprégner de chaque lieu, chaque atmosphère ? La question nous titille sérieusement… Trop loin, trop vite, pas assez de temps et une désagréable sensation de frustration…

Le charme de l'automne au Québec
Les superbes couleurs d'automne qui ont motivées notre voyage au Québec en octobre...

Ce road trip au Québec, que nous faisons quelques semaines seulement après notre week-end sur la Loire à vélo, finit de cristalliser un sentiment qui s’insinue peu à peu en nous. Cette impression que ce n’est pas en cochant tous les spots touristiques d’une bucket list que nous expérimentons véritablement le voyage. Nous commençons tout juste à toucher du doigt ce que peut nous apporter le fait de voyager autrement, de faire du slow travel, du tourisme durable, ou peu importe le nom. Les implications derrière sont les mêmes : sortir du tourisme de masse, prendre son temps, faire des rencontres, expérimenter des nouvelles façons de vivre et de nouvelles cultures, respecter la nature au sens large du terme. Dans cet article, nous partageons donc avec vous nos 4 motivations pour vous donner l’envie, à votre tour, de voyager autrement.

Panorama du sentier des Loups - Parc national de la Jacques Cartier
Le sentier des Loups dans le parc national de la Jacques Cartier au Québec et son panorama imprenable

Voyager autrement pour profiter de la récompense de l’effort

Cette raison peut paraître étrange, mais c’est pourtant la première que nous ayons réellement expérimentée. Découvrir un panorama à couper le souffle est tellement plus épanouissant après une bonne dose d’effort physique. Observer le paysage qui se dévoile petit à petit et devient de plus en plus grandiose à chaque mètre de dénivelé gagné. Ou alors n’avoir aucune idée de ce qui nous attend et découvrir avec émerveillement et incrédulité le point de vue qui se cache derrière la montagne gravie.

Sentir le vent, écouter les bruits alentours, entendre son rythme cardiaque s’accélérer et enfin, s’ébahir devant la beauté de la nature au détour d’un virage… Ce sont ces souvenirs que nous gardons en mémoire et qui nous donnent envie de continuer à voyager. Ce ne sont pas les paysages découverts après avoir passé 30 minutes dans la voiture, dans sa petite bulle de confort, à scroller les réseaux sociaux, loin de l’instant présent…

Le panorama de l'Acropole des Draveurs se dévoile
Le panorama de l'acropole des Draveurs dans le parc national des Hautes Gorges de la Rivière Malbaie au Québec se dévoile petit à petit...
La récompense de l'effort au point culminant de l'Acropole des Draveurs
Jusqu'à ce qu'après 800 mètres de dénivelé, nous puissions l'admirer pleinement !

C’est en nous interrogeant a posteriori sur notre road trip en Islande que nous commençons à comprendre que l’effort physique fait partie intégrante de l’accomplissement du voyage. Qu’est-ce qui nous a marqué en Islande ? Le canyon démesuré de Jökulsárgljúfur que nous découvrons en bordure de route 864 ou les geysers impressionnants du Cercle d’Or et leur cadre touristique bien aménagé ? Ce sont des lieux incroyables mais ce ne sont pas ces souvenirs qui nous reviennent en premier…

Ce que nous gardons véritablement de ce road trip en Islande, c’est la découverte du panorama magique des cratères volcaniques du Laki, après les 45 minutes d’ascension et 45 km de routes de terre hors du temps, et surtout son silence total. Nous qui avons l’habitude de toujours vouloir remplir le vide autour de nous, ce qui nous reste le plus en mémoire, presque 3 ans après, c’est le silence… Belle ironie du sort et un souvenir qui ne serait pas aussi présent si nous n’avions pas pris le temps de gravir cette petite montagne.

Panorama sur les cratères du Laki
Souvenir de ce panorama grandiose sur les cratères du Laki en Islande avec le glacier Vatnajökull en arrière-plan
Panorama de grand espace en Islande
Une sensation d'immensité incroyable devant le panorama des cratères du Laki en Islande
Plage du fjord du Saguenay
Tous ces pas imprimés sur le sable nous inspirent pour nous arrêter, faire une pause, voyager autrement

Voyager autrement pour prendre le temps de se poser, se reposer et laisser la place à l’imprévu

Certains voyageurs ont sûrement déjà eu le sentiment de ne pas se reposer en voyage. Partir à l’autre bout du monde, vouloir absolument tout voir pour ne rien manquer, dans les deux ou trois semaines de congés que nous voulons bien nous accorder, se prendre parfois le décalage horaire de plein fouet et se dire que le sommeil sera pour le retour au boulot… Un bon résumé de notre façon de voyager jusqu’ici

Nous essaierons désormais d’inclure plus de temps de pause dans nos voyages et laisser de la place pour les envies du moment. En ville, passer une après-midi pluvieuse dans un café, ou bronzer quelques heures au Soleil dans un parc. En pleine nature, sortir un bon livre ou faire une séance de méditation pour faire une pause pendant une randonnée. Rester plus de deux nuits dans le même camping et profiter d’une journée tranquille à explorer les environs, sans but précis. Ne pas planifier chaque minute, laisser la place à l’imprévu… Une idée qui ne s’applique d’ailleurs pas uniquement au voyage et que nous gagnerons à respecter dans nos vies de tous les jours…

Village de la Nouvelle coupé du monde sur l'île de la Réunion
Le village de la Nouvelle, dans le cirque de Mafate, sur l'île de la Réunion, accessible uniquement à pied. Un bon endroit coupé du monde pour se poser...
Prendre le temps au cirque de Mafate sur l'île de la Réunion
Pause contemplative à Marla, dans le cirque de Mafate, sur l'île de la Réunion

Voyager autrement et durablement pour la planète

Vivre de manière durable et éco-responsable, limiter son empreinte carbone, des façons de vivre que nous essayons au maximum d’appliquer dans notre vie de tous les jours, depuis un moment déjà. Et pourtant, nous avons mis du temps à prendre conscience de l’impact de nos voyages sur la planète… Nous avons par exemple commandé un lombricomposteur pour réduire nos déchets en rentrant d’un road trip de 10 jours à l’autre bout du monde sur… l’île de la Réunion… Une belle incohérence d’écolos débutants…

C’est en découvrant l’article très complet et bien documenté du blog Tour du Mondiste sur le sujet que nous commençons à nous poser la question de voyager autrement. Accepter que les road trips à rallonge, les voyages en avion sont terribles en terme d’émissions n’a pas été facile… Nous qui sommes plus tournés vers un tourisme nature qu’un tourisme urbain, nous nous retrouvions face à une belle contradiction : découvrir la nature tout en participant activement à sa destruction…

Voyager autrement et profiter des lumières du Soleil couchant
Profiter de la belle lumière du Soleil couchant pour faire quelques photos, c'est aussi ça voyager autrement

Nous sommes encore débutants en ce qui concerne le voyage éco-responsable, mais découvrons petit à petit. C’est un apprentissage permanent et qui s’inscrit dans la durée mais que nous sommes heureux d’entreprendre. A vélo, à pied, en voilier pourquoi pas, ce ne sont pas les inspirations et les idées qui nous manquent. D’envies de road trips dans de lointaines contrées, nous rêvons maintenant de parcourir l’Europe du Nord à vélo, de marcher plusieurs jours dans les montagnes françaises, de découvrir les grandes capitales d’Europe en train… Voyager autrement mais d’une manière qui finalement nous correspond mieux.

Couleurs automnales sur l'île d'Orléans au Québec
Les couleurs incroyables de l'automne au Québec sur l'île d'Orléans
Une promenade en pleine nature au Québec qui inspire à voyager autrement
L'automne et la nature omniprésente au Québec, nous en sommes tombés amoureux...

Voyager autrement pour la planète, c’est aussi pour nous profiter de ce que la nature peut offrir et essayer de vivre en harmonie avec elle le plus possible. Ceci passe par profiter du charme de chaque saison, et de l’ambiance offerte par chaque heure de la journée.

Découvrir le printemps en Ecosse, le vert éclatant de ses arbres et ses agneaux gambadant dans les pâturages… Ou alors se sentir encore transporté par les couleurs flamboyantes de l’automne au Québec et la beauté de ses grands espaces, plusieurs mois plus tard… Ou aussi s’émouvoir toujours à l’évocation de ce lever de Soleil observé sur le piton des Neiges, à 3000 mètres d’altitude, après une nuit agitée en refuge et une randonnée commencée à 4 heures du matin. Une sensation de paix et d’harmonie avec le monde, comme nous aimerions en vivre souvent…

Lever de Soleil au sommet du piton des neiges sur l'île de la Réunion
Un lever de Soleil magique à 3000 mètres d'altitude sur le piton des Neiges sur l'île de la Réunion

Voyager autrement pour les rencontres

Voyager autrement, avec des modes de transport alternatifs, à pied ou à vélo, c’est aussi multiplier les opportunités de rencontrer d’autres personnes, d’écouter leurs histoires, de partager les nôtres, de s’ouvrir à d’autres visions du monde. Et de donner un tout autre sens au voyage…

Notre petit test de deux jours sur la Loire à vélo nous en a déjà donné un aperçu. Nous avons à plusieurs reprises croisé un Ecossais extravagant sur son vélo de voyage fleuri, avec qui nous avons fini par échanger quelques mots. En voyage long depuis l’Ecosse, il se trouvait à ce moment sur le tronçon vers la côte atlantique avant de descendre vers le sud pour rejoindre Montpellier, son point final. Espérons qu’il soit arrivé à bon port sans encombre ! Une jolie histoire partagée qui nous laisse un souvenir amusant et original.

Voyager autrement, c’est aussi ralentir le rythme. Et là encore, nous y voyons la possibilité de faire de jolies rencontres. Nos road trips à toute vitesse où nous ne plantons jamais la tente deux nuits de suite au même endroit ne nous permettent pas d’exploiter tout le potentiel des rencontres que nous pouvons faire en voyage. Sauf quand nous décidons enfin de ralentir…

Voyager autrement à vélo pour faire des rencontres
Et si des pauses comme celles-là en voyage à vélo nous permettaient de faire des rencontres ?

Lors de notre road trip en Islande, la pluie incessante nous a contraints à une telle pause… Après une journée de très mauvais temps et la fatigue accumulée de plusieurs nuits trop fraîches sous la tente, nous décidons de nous arrêter à la Húsabakki Guesthouse assez tôt dans l’après-midi. Quelques parties de cartes et du repos bienvenu qui nous font le plus grand bien.

Mais également une rencontre sympathique, avec un couple d’Allemands en voyage en Islande depuis presque un mois. La soirée s’est agréablement déroulée en leur compagnie, dans la cuisine du camping dans un premier temps, puis à lever le nez au ciel pour admirer la magnifique danse des aurores boréales par la suite. Un très bon souvenir qui aurait sûrement été plus solitaire si nous étions arrivés au camping à la tombée de la nuit, comme d’habitude…

Erablière sur l'île d'Orléans au Québec
Réinventer nos road trips pour voyager autrement, notre défi !

Alors voyager autrement, ça vous tente ?

Une nouvelle conception du voyage se dessine pour nous. Bouger, faire du sport, s’aérer, déconnecter. Laisser plus de place à l’imprévu, à l’aventure, à la contemplation. Se sentir plus proche de la nature et plus en harmonie avec celle-ci. Rencontrer de nouvelles personnes, découvrir de nouvelles façons de penser. Et partager tout cela, notre évolution, nos apprentissages et nos découvertes, à travers nos articles. Avec pour motivation de vous donner l’envie de repenser le voyage, pas seulement pour le bien de la planète mais aussi pour vous. Vous venez voyager autrement avec nous ?

Prendre le temps d'admirer au sommet de l'Acropole des Draveurs
Prendre le temps d'apprécier la vue incroyable au sommet de l'Acropole des Draveurs, c'est aussi ça voyager autrement !