A la recherche d’une idée de voyage en France pour se changer les idées après le confinement ? Loin des foules et reposant, le parc naturel régional de la Sainte-Baume est parfait pour faire de la randonnée en Provence à l’ombre des pins et en compagnie du chant des cigales. Avec en prime, des petits villages typiques de la région très charmants pour se reposer. C’est lors d’un séjour à Nans-les-Pins en août 2019 que nous avons découvert ces 3 randonnées, qui nous l’espérons, vous inspireront pour vos aventures made in France de cet été.

À bien vérifier avant d’entreprendre une randonnée en Provence l’été

Attention, avant de vous lancer dans n’importe quelle randonnée en Provence l’été, pensez à bien vous renseigner sur les risques incendie dans la région ! Si le risque est très élevé (niveau rouge), l’accès à certains massifs peut être interdit. Pour le département du Var par exemple, l’information est disponible et actualisée tous les jours sur ce site.

Beau point de vue sur le Caramy lors d'une randonnée en Provence verte
Les gorges du Caramy, un tout autre monde

Randonnée en Provence : récits de nos aventures

La fraîcheur de l’eau au bord des gorges du Caramy

Pour se mettre en jambes, commençons par une petite balade, très agréable, à l’ombre des arbres et au bord de l’eau. Au programme : de très jolis points de vue sur le Caramy, une paisible petite rivière. Avec la possibilité de se baigner, c’est l’escapade parfaite par jour de forte chaleur.

Cette randonnée est faisable en boucle, en prenant de l’altitude sur les hauteurs de Tourves. Nous ne l’avons pas fait par peur de l’orage qui se profilait lorsque nous y étions mais si l’occasion se présente, nous retenterons très certainement l’aventure, pour profiter des panoramas sur les hauteurs de Tourves.

L'ambiance féerique des gorges du Caramy
Un beau paysage typique d'une randonnée en Provence au bord de l'eau...
Une forêt provençale à proximité du Caramy à Tourves
La superbe forêt en bordure du Caramy
Contemplation sur les rives du Caramy
Contemplation sur les rives du Caramy

Extrait du journal de bord du randonneur provençal

Les cigales chantent toujours mais l’air est lourd, l’orage semble proche… Nous évoluons rapidement sur un chemin sableux et plat. Une bifurcation sur la route nous invite à emprunter un pont romain au-dessus du Caramy. Après celui-ci, nous nous approchons de l’eau calme et paisible. Quelques personnes profitent de la chaleur estivale pour se baigner, mais la balade nous appelle. Nous rebroussons chemin et continuons sur le chemin sableux en nous enfonçant un peu plus dans la forêt. Des petits chemins alternatifs nous invitent à nous approcher de l’eau. Curieux, nous nous laissons tenter.

La forêt nous engloutit davantage et nous donne le sentiment de pénétrer dans un sanctuaire : un sanctuaire féérique, dans lequel les racines des arbres s’entremêlent, les libellules sont reines et l’eau qui s’écoule semble ralentir le temps. Une femme joue de la flûte au bord de l’eau, semblant appeler les esprits de la rivière avec sa douce mélodie.

Le reste de la promenade ressemble à une danse entre le monde réel et le sanctuaire de la rivière : tantôt le chemin nous éloigne du cours d’eau, nous ramenant à la réalité, tantôt une bifurcation nous plonge de nouveau au milieu des libellules et du clapotis de la rivière… Une sensation délicieuse d’apaisement ininterrompue… Même l’orage n’a pas osé gronder, sûrement par peur de rompre le calme de cette atmosphère.

Rencontre avec une libellule bleue électrique lors d'une randonnée en Provence
Au bord du Caramy, les libellules sont reines
A la rencontre de la grandeur de la nature lors d'une randonnée en Provence
La grandeur de la nature ne cesse de nous impressionner

Cette randonnée en Provence en pratique

  • Départ : Parking Espace Nature Peinture Tourves – La Ferme éco-solidaire des Gaulois. C’était fermé lorsque nous y étions mais il semble possible de boire un verre à côté des animaux de la ferme et d’acheter quelques légumes. Le paiement du parking se fait via une boîte à dons.

  • Dénivelé : 125 mètres

  • Difficulté : très facile

  • Durée : 2 heures. La balade est faisable beaucoup plus rapidement mais nous avons vraiment pris le temps de profiter des rives du Caramy.

  • Détail de l’itinéraire : La randonnée complète est disponible sur le site de Visorando : Saint-Probace – Gorges du Caramy à Tourves. Nous n’avons fait que la partie finale entre le point 4 et le retour au point de départ dans les deux sens, n’ayant pas voulu prendre de la hauteur à cause du risque d’orage annoncé lorsque nous y étions.

  • A noter : à l’aller, nous n’avons pas pris le chemin principal et avons suivi le cours de la rivière au plus près du Caramy par le sentier des pêcheurs, un incontournable pour observer les jolis points de vue sur la rivière. Si vous souhaitez vous baigner, c’est possible au tout début du chemin, au niveau du pont de Cassède.

Le Caramy, rivière calme et paisible
Le Caramy et son cadre féerique...
La ferme éco-solidaire à Tourves : départ vers les gorges du Caramy
Le départ de la balade vers les gorges du Caramy, un lieu intéressant que nous avons malheureusement découvert fermé...

Le calme absolu et la solitude sur les hauteurs de Mazaugues

Maintenant que nos jambes sont bien échauffées, continuons notre découverte du parc naturel régional de la Sainte Baume par une superbe randonnée en Provence verte sur les hauteurs du village de Mazaugues. Calme, solitude et beaux panoramas sont les maîtres mots de cette très belle marche. Nous n’avons croisé personne, malgré une saison estivale normalement animée dans la région.

Cette randonnée peut s’entreprendre même quand il fait chaud, l’ascension se faisant majoritairement dans la forêt. La descente par contre, assez raide par moments et en plein Soleil, n’est pas de tout repos. Néanmoins, il ne faut pas se laisser décourager par la perspective d’une descente difficile : les panoramas du chemin de crête sont grandioses et compensent les efforts fournis !

Charmant paysage de Provence verte depuis les hauteurs de Mazaugues
Premier panorama de la randonnée sur les hauteurs de Mazaugues, avec beau point de vue sur... un champ de panneaux solaires

Le départ est tranquille avec une traversée du charmant village de Mazaugues à l’ambiance bien provençale. La montée s’effectue par la suite quasiment tout le temps dans la forêt, avec un plateau plat au milieu qui vous fera à la fois profiter des rayons du Soleil et de la très agréable senteur des pins chauds… Quand il ne restera que 100 mètres de dénivelé, c’est l’arrivée sur le chemin de crête, la partie la plus intéressante de cette randonnée, pour les superbes panoramas sur le nord du parc naturel régional de la Sainte Baume.

Un beau paysage de randonnée en Provence sur les hauteurs de Mazaugues
Les superbes falaises striées depuis les hauteurs de Mazaugues

Le chemin de crête constitue une bonne partie de cette randonnée en Provence et permet de profiter de très agréables paysages des deux côtés de la montagne et d’admirer de jolies falaises striées. Il faut d’ailleurs ne pas oublier de quitter le GR à un moment pour suivre ces falaises, sinon vous vous retrouverez de l’autre côté de la montagne.

La descente est la partie la moins agréable de la randonnée. Le chemin est très caillouteux et pentu, donc glissant… Il faut être assez prudent. La fin de l’itinéraire qui permet de rejoindre le parking est plus agréable : au milieu des villas de Mazaugues et à plat. De quoi se remettre de la descente difficile.

Les hauteurs de Mazaugues vues lors de la descente
Falaises striées et crête de la montagne à la descente vers Mazaugues
La senteur agréables des pins au Soleil lors d'une randonnée en Provence
La senteur des pins au Soleil, partie intégrante d'une randonnée en Provence estivale

Extrait du journal de bord du randonneur provençal

“L’ascension touche à sa fin. Nous sortons de la forêt, ce cocon d’ombre et de fraîcheur, pour nous engager sur le chemin de crête. Nous ne sommes pas encore au sommet mais nous en approchons. Cette randonnée nous donne une étonnante sensation de solitude : jusqu’ici, nous n’avons croisé personne sur notre chemin, à part sauterelles et papillons, qui semblent nous indiquer la direction à suivre.

Quelques arbres subsistent sur ces hauteurs, mais la végétation se fait plus rase, nous offrant une vue superbe sur le nord du parc naturel régional de la Sainte-Baume joliment vallonné et boisé. Sur ces hauteurs, dominant le paysage, le temps semble s’être arrêté. Seuls quelques insectes nous rappellent occasionnellement que la vie poursuit son cours…

Nous profitons de quelques pierres plates en bordure de falaise pour nous asseoir et prendre une pause pique-nique bien méritée. Après les 400 mètres de dénivelé déjà grimpés, nos estomacs grondent. C’est calme, ce lieu nous emplit de paix et de tranquillité. Tous nos petits tracas quotidiens semblent s’évanouir et une fois n’est pas coutume, rien ne parvient à nous arracher au moment présent… C’est presque à contrecœur que nous finissons néanmoins par rompre cette contemplation… Heureusement, le chemin de crête ne fait que débuter et de superbes paysages nous attendent certainement par la suite.”

Un beau papillon rencontré lors d'une randonnée en Provence
Souvenir d'une randonnée en Provence, d’un joli instant éphémère capturé

Cette randonnée en Provence en pratique

  • Départ : Parking (ou plutôt petit terrain vague) en face de l’intersection entre le chemin Saint Victor et l’avenue général de Gaulle à Mazaugues.

  • Dénivelé : 500 mètres

  • Difficulté : moyenne. Certains passages sur la descente sont assez pénibles, car le chemin est très caillouteux et la pente assez abrupte.

  • Durée : 4 heures au total avec les arrêts photos et la pause pique-nique au milieu

  • Détail de l’itinéraire : Nous avons suivi l’itinéraire proposé sur le site de Visorando : Sur les hauteurs de Mazaugues

  • A noter : La randonnée peut être plus agréable avec des bâtons de marche, pour les passages pénibles de la descente. Prévoyez beaucoup d’eau et de quoi vous protéger du Soleil si vous entreprenez cette randonnée l’été par beau temps. Si la montée se fait dans la forêt, la descente, elle, est au Soleil.

Chemin dans la forêt depuis Mazaugues
Le chemin dans la belle forêt provençale pour se rendre sur les hauteurs de Mazaugues
Panorama depuis les hauteurs de Mazaugues
Panorama depuis le chemin de crête sur les hauteurs de Mazaugues

La grotte de Marie-Madeleine et la crête de la Sainte-Baume : une randonnée symbolique et spirituelle

Cette randonnée en Provence, ou plutôt ce pèlerinage, vous mènera d’abord à la grotte de Marie Madeleine, lieu où la sainte aurait passé les 30 dernières années de sa vie recluse en prière. Puis, au prix d’un petit effort supplémentaire, vous pourrez découvrir les superbes panoramas de la crête de la Sainte Baume, ainsi que la chapelle du Saint Pilon, surprenante au sommet de la montagne. Nous recommandons de faire cette randonnée tôt le matin, l’ambiance matinale à la grotte est particulièrement apaisante et vous éviterez les grosses chaleurs estivales sur la crête.

Une belle randonnée en Provence verte qui commence en pleine forêt, par le chemin du Canapé, aménagé en escalier. La rencontre entre la nature et la symbolique est déjà présente, même si elle ne fait que commencer. A l’arrivée au croisement avec le chemin des Roys, il faut prendre la direction de la grotte de Sainte-Marie-Madeleine pour aller visiter ce lieu unique.

Panorama depuis le sanctuaire de la sainte Baume
Joli point de vue depuis le sanctuaire de la Sainte Baume

Pour préserver l’effet magique de cette petite chapelle aménagée directement dans la pierre, nous n’avons pas inclus de photo de la grotte dans l’article. C’est pour nous tellement mieux de découvrir ce lieu atypique sans idée préconçue.

De retour au croisement, il faut reprendre le GR9 qui monte sur la crête. Très vite, les arbres se raréfient, la forêt laisse place à la montagne. Après quelques effort supplémentaires, le sommet de la Ste-Baume se dévoile.

La chapelle du Saint-Pilon sur la crête de la Sainte Baume
La chapelle du Saint Pilon, surprenante sur la crête de la Sainte Baume

Un arrêt s’impose à la chapelle du Saint Pilon, située un peu plus loin sur le chemin et récemment rénovée. La vue côté Plan d’Aups et sur toute la crête de la Sainte Baume y est vraiment superbe, la chapelle étant située quasiment à flanc de falaise.

A cet endroit-là, deux alternatives sont possibles. La première est de suivre le tracé de Visorando et de revenir sur ses pas. La seconde est de continuer sur la crête pour profiter encore des belles vues dégagées des deux côtés jusqu’au pas de la Cabre et de redescendre par un petit chemin sur la droite. Il mène en contrebas de la grotte, permettant même d’observer le système de treuillage utilisé pour les ravitaillements des moines du monastère. De là, il suffit de continuer tout droit pour rejoindre le croisement GR9-chemin des Roys.

Panorama sur la crête de la Sainte-Baume : récompense de cette randonnée en Provence
Superbe panorama sur la région depuis la chapelle du Saint Pilon sur la crête de la Sainte Baume
La source de Nans sur le chemin des Roys, une randonnée en Provence chargée d'histoire
La Source de Nans sur le chemin des Roys
L'entrée du sanctuaire de la Sainte Baume
L'entrée solennelle du sanctuaire de la Sainte Baume...

Extrait du journal de bord du randonneur provençal

”C’est légèrement essoufflé que nous arrivons au bout du chemin des Roys. Heureusement, la fraîcheur du matin est toujours là, il est tout juste 10 heures. 150 marches nous séparent encore de la grotte et du monastère. Un écriteau nous invite au silence, mais la spiritualité du lieu est telle que nous n’osons pas faire le moindre bruit. Nous finissons l’ascension, un portail de pierre nous indique que nous pénétrons dans le monastère.

La vue se dévoile et quand nous gravissons la dernière marche, nous la découvrons dans sa totalité. Une vue dégagée, champêtre et vallonnée, entourée de bleu. Le bleu de la mer ou du ciel, difficile de le dire. Le monastère est encore à l’ombre à cette heure de la journée, l’air est presque frais pour cette fin de mois d’août. Tout est très calme, pas d’éclats de voix, pas de cris, le silence est seulement rompu par les quelques murmures d’admiration que nous acceptons de prononcer dans un souffle.

Derrière nous se tient la fameuse grotte, naturelle, sauf pour la façade aménagée. En la voyant, il est difficile de dire si nous allons pénétrer dans une grotte ou dans une église et la confusion se poursuit à l’intérieur… L’atmosphère, fraîche et humide, évoque une grotte, tandis qu’autour de nous se tient du mobilier d’église : un autel, des bancs, des reliques. Difficile de savoir où nous sommes réellement mais la magie du lieu est bien réelle… Un mariage réussi et apaisant entre nature et spiritualité…

Le monastère devant la grotte de Sainte Marie Madeleine
Le monastère du sanctuaire de la Sainte Baume, aménagé à flanc de montagne, un bel endroit propice à la méditation...

Cette randonnée en Provence en pratique

  • Départ : parking des Trois Chênes au niveau du croisement entre la route venant de Nans-les-Pins et celle venant de Mazaugues (départ chemin des Roys) ou parking de l’Hostellerie de la Sainte Baume (départ GR9/Chemin du Canapé).

  • Dénivelé : 380 mètres

  • Difficulté : moyenne, voire facile si vous ne prolongez pas jusqu’au pas de la Cabre.

  • Durée : 3 heures, un peu moins si vous ne prolongez pas jusqu’au pas de la Cabre.

  • A noter : même si le début du chemin est à l’ombre de la forêt, prévoir de quoi se protéger du Soleil pour la partie sur la crête. Ne pas faire la seconde alternative si vous êtes sujet au vertige, le début du chemin après le pas de la Cabre est un peu vertigineux.

  • Détail de l’itinéraire : Cette randonnée en Provence sans le passage par le pas de la Cabre est disponible sur Visorando : Grotte Sainte Madeleine – Saint Pilon. La montée et la descente entre les points 1 et 2 sont interchangeables. En suivant le trajet proposé, vous aurez les escaliers à la montée. Si vous préférez les avoir à la descente, montez par le chemin des Roys et descendez par le GR9. Pour faire la grande boucle, il faut continuer après le point 4 sur le GR98 jusqu’au pas de la Cabre.

Le sanctuaire de la Sainte Baume à flanc de montagne
Le sanctuaire de la Sainte Baume, à flanc de montagne, avec une belle vue dégagée
Vue de la Sainte Baume depuis Plan d'Aups
Le massif de la Sainte-Baume vu d'en bas avec la chapelle du Saint Pilon à droite de la photo

Se rendre et se déplacer au parc naturel régional de la Sainte Baume

Rejoindre la Provence verte

Le train est un très bon moyen de se rendre en Provence verte depuis la plupart des grandes villes de France. Pour le parc naturel régional de la Sainte Baume, un bon point de chute est Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, accessible depuis les gares TGV en bus, si vous ne souhaitez pas prendre de voiture de location. Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Depuis Aix-en-Provence TGV : Le bus 36 permet de rejoindre Saint-Maximin-la-Sainte-Baume en 45 minutes (4 départs par jour dans chaque sens la semaine, 2 le week-end).

  • Depuis Marseille Saint-Charles : Le bus 20 permet de rejoindre Saint-Maximin-la-Sainte-Baume en 50 minutes (2 départs par jour dans chaque sens tous les jours).

Un kern sur les hauteurs de Mazaugues
Panorama depuis les hauteurs de Mazaugues

Se déplacer dans le parc naturel régional de la Sainte-Baume

Nous étions dans une maison familiale à Nans-les-Pins et avons pris la voiture pour rejoindre chacun des départs de ces belles randonnées en Provence. La voiture reste le moyen le plus simple de se déplacer dans le parc mais il est possible de faire autrement. Quelques lignes de bus permettent de se rendre aux points de départ des randonnées (à part celle de Mazaugues, village non desservi par les transports en commun réguliers) :

  • la ligne 4001 qui dessert Nans-les Pins depuis Marseille ou Saint-Maximin

  • la ligne 4003 qui dessert Tourves depuis Saint-Maximin

Le Caramy, joyau de la Provence verte
Un des superbes paysages que seule une randonnée en Provence verte peut offrir

Voyager autrement dans le parc naturel régional de la Sainte Baume ?

Nous avons imaginé une randonnée en Provence verte sur plusieurs jours compatible avec les trajets en bus ci-dessus et passant par les chemins décrits dans l’article :

  • Jour 1 : arrivée à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, visite de la ville et nuit sur place.

  • Jour 2 : Rejoindre Tourves, découvrir le chemin des gorges du Caramy et le village.

  • Jour 3 : rejoindre Mazaugues par le GR51-GR99 à pied en traversant le Caramy sur le pont de Cassède. Passer la nuit à Mazaugues.

  • Jour 4 : Depuis Mazaugues, faire le début de la randonnée décrite dans l’article et au lieu de redescendre à côté des falaises striées, poursuivre sur le GR51-GR99 jusqu’à Signes.

  • Jour 5 : Depuis Signes, rejoindre la crête de la Sainte-Baume et descendre vers Nans-les-Pins par le GR9 en passant à la chapelle du Saint-Pilon et le sanctuaire de Marie-Madeleine.

  • Jour 6 : Retour à Saint-Maximin depuis Nans-les-Pins.

Attention, nous n’avons pas testé ce trek. Il semble réalisable mais il faudrait se renseigner sur sa faisabilité réelle (bon dimensionnement des étapes, ouverture des chemins…) avant de l’entreprendre.

Belle randonnée en Provence sur le chemin du Canapé
Le chemin du Canapé au petit matin, en pleine forêt, une belle randonnée en Provence verte

Cet article touche à sa fin. Nous espérons qu’il vous donnera envie de tenter une randonnée en Provence verte, ou même plusieurs ! Et si vous le faites, n’hésitez pas à partager vos récits d’aventure en commentaires !

Pour continuer à marcher avec nous, découvrez la beauté des Pyrénées avec 2 randonnées en Andorre.

L'entrée de la chapelle du Saint Pilon sur la Sainte Baume
La chapelle du Saint-Pilon, au sommet de la Sainte-Baume