La Loire à vélo est un itinéraire cyclable riche en péripéties et points d’intérêts sur lequel il est impossible de s’ennuyer ! Je l’ai sillonné pendant 4 jours entre Orléans et Saumur. Une expérience réussie pour mon premier voyage en solo entre splendides châteaux, panoramas reposants sur le fleuve, jolis villages pittoresques et vignes à perte de vue ! Suivez le guide, je vous donne tous mes conseils pour organiser un périple royal en deux roues et en toute liberté.

Un champ de tournesols sur la Loire à vélo
Prendre un bon bol d'air en pédalant au milieu des champs de tournesols

Qu’est-ce que la Loire à vélo ?

La Loire à vélo est la partie française de l’EuroVélo 6 qui relie Cuffy près de Nevers à Saint-Brévin-les-Pins au bord de l’océan. S’étendant sur 900 km, elle longe le fleuve pendant tout l’itinéraire et offre de nombreuses alternatives et détours pour aller explorer les curiosités qui jalonnent son parcours. Il s’agit de la véloroute la plus fréquentée de France et c’est compréhensible tant elle est riche en surprises et rebondissements !

L'itinéraire de la Loire à vélo
L'itinéraire complet de la Loire à vélo

Je suis partie sur 4 jours en septembre 2020 découvrir le tronçon d’Orléans à Saumur, une partie très marquée par l’histoire avec les nombreux châteaux qui rythment le parcours du cyclovoyageur !

La Loire à vélo est-elle un bon itinéraire pour débuter le cyclotourisme ?

Comme la Vélodyssée, dont j’ai parcouru une partie avec Jérémy en juillet 2020, la Loire à vélo est très adaptée pour débuter le voyage à vélo. Le balisage est d’excellente qualité, à part dans certaines villes. Je n’ai quasiment pas eu besoin de me servir du GPS. Heureusement d’ailleurs, car c’est plutôt Jérémy qui est l’expert géolocalisation d’habitude et sans signalisation, j’aurais été un peu perdue.

Pour aller découvrir nos aventures sur la Vélodyssée, c’est par ici.

Le tracé est bien roulant également, sur du goudron ou des chemins caillouteux la plupart du temps. Niveau dénivelé, j’ai rencontré des difficultés entre Candes-Saint-Martin et Saumur, mais j’ai choisi l’itinéraire par les coteaux au lieu d’emprunter celui qui longe le fleuve. Le reste du parcours est très plat. L’avantage indéniable de ce parcours, c’est le nombre impressionnant de visites à faire en chemin. Vous pouvez ainsi choisir de faire de toutes petites étapes à vélo sans vous ennuyer le reste de la journée. Parfait donc pour tester le concept du cyclotourisme.

Jérémy et moi avons d’ailleurs testé le voyage à vélo pour la première fois sur la Loire à vélo entre Angers et Nantes. Nous vous livrons toutes nos impressions de grands débutants par là.

Sur les bords de Loire à vélo
Bitume et chemin tout plat en bord de fleuve, l'association parfaite pour débuter le cyclotourisme
La rue Jeanne d'Arc et la cathédrale d'Orléans
La rue Jeanne d'Arc à Orléans avec la cathédrale Sainte-Croix

Que voir et que faire sur les bords de Loire entre Orléans et Saumur ?

Le tracé est très riche, avec de nombreux stops à prévoir. Pédaler dans les ruelles des villages typiques de la région, visiter les châteaux ou s’arrêter dans une des caves à vins qui longent l’itinéraire, il y en a pour toutes les envies. En plus des parkings à vélo, certains châteaux proposent même des consignes à bagages bienvenues pour les cyclovoyageurs. Je n’ai pas testé mais c’est une alternative bien pratique pour ne pas laisser ses sacoches sans surveillance et découvrir l’incroyable histoire de cette région fluviale.

Une rue à Beaugency
Une charmante petite rue à Beaugency

D’Orléans à Saint-Dyé-sur-Loire (50 km)

Ma première journée à vélo était une petite mise en jambes qui s’est achevée aux portes du pays des châteaux, juste avant Chambord. Sur cette partie, plusieurs arrêts sont à ne surtout pas manquer.

Le centre-ville d’Orléans

Prenez le temps de vous écarter de la Loire à vélo et de faire une petite visite des abords de la cathédrale Sainte-Croix à Orléans. Les petites rues et la grande avenue aménagée avec le tramway sont charmantes à parcourir à vélo.

Beaugency

Arrêtez-vous pour faire quelques photos du joli village de Beaugency et admirer ses petites rues mignonnes et ses bâtiments historiques en pierre.

Les bords de Loire entre Muides-sur-Loire et Saint-Dyé-sur-Loire

Saint-Dyé-sur-Loire n’est pas officiellement sur l’itinéraire de la Loire à vélo, qui reste au nord de la Loire jusqu’à Blois. Néanmoins, si vous voulez allez admirer le superbe château de Chambord, ce que je recommande, il faudra traverser la Loire au niveau de Mer pour rejoindre Muides-sur-Loire.

Si vous choisissez de passer sur la rive sud, ralentissez le rythme entre Muides-sur-Loire et Saint-Dyé-sur-Loire pour profiter pleinement du chemin de halage avec de très beaux points de vue sur le fleuve.

Voyage à vélo en passant par le château de Chambord
Admirer la splendeur de Chambord en petite reine, un des bonheurs de la Loire à vélo

De Saint-Dyé-sur-Loire à Amboise en passant par Chambord (60 km)

Deuxième jour à pédaler et première étape officielle au pays des châteaux qui commence sur les chapeaux de roues par une visite matinale des alentours de Chambord, un des châteaux de la Loire les plus grandioses ! La journée s’avère très riche en découvertes variées.

Le château de Chambord

Quelques coups de pédale à plat vous permettront de faire le tour à vélo du château, parfait pour admirer sous tous ses angles l’architecture incroyable inspirée par Léonard de Vinci. L’arrivée à travers le parc de Chambord est également surprenante : sous le couvert dense des arbres, difficile de s’imaginer la splendeur de Chambord toute proche !

L’arrivée à Blois

La journée continue sur la rive sud de la Loire et l’arrivée à Blois, ville historique au charme fou. Voir les tours de l’église Saint-Nicolas s’approcher un peu plus à chaque tour de roue en arrivant sur la rive face à la ville est à apprécier pleinement !

Le château suspendu de Chaumont-sur-Loire

Après quelques kilomètres très champêtres notamment le long de la rivière le Beuvron, je retrouve la Loire et le château de Chaumont-sur-Loire sur les hauteurs du village. Si vous voulez visiter le château et son domaine, il faudra garer votre vélo et laisser vos bagages à la consigne.

Amboise sous les lumières du Soleil couchant

Enfin, la journée se termine à Amboise. La Loire à vélo arrive en surplomb sur la très jolie ville, offrant au voyageur en petite reine un très beau panorama sur ses toits. Dans la ville, passez voir le château du Clos-Lucé, dernière demeure de Léonard de Vinci. Ne manquez pas non plus d’admirer les imposantes tours du château royal d’Amboise et de parcourir les petites ruelles charmantes de la ville.

La Loire à vélo à Chaumont-sur-Loire
Sur les rives de Loire à Chaumont-sur-Loire
Bords de Loire à Blois
L'arrivée à Blois devant le pont Jacques-Gabriel Blois
Une maison troglodyte à Lussault-sur-Loire
Une maison troglodyte à Lussault-sur-Loire
La cathédrale de Tours
L'impressionnante cathédrale de Tours

D’Amboise à Villandry (50 km)

En quittant Amboise, la Loire à vélo longe le fleuve pendant quelques kilomètres, offrant de nombreux arrêts potentiels pour une pause petit déjeuner devant le fleuve tout calme en début de journée. Un remontant bienvenu avant d’entamer les kilomètres et les belles surprises de la journée.

Les maisons troglodytes du village de Lussault-sur-Loire

Mon coup de coeur de cette journée est sans contexte le petit village de Lussault-sur-Loire et ses maisons troglodytes, dont certaines ont des décorations pour le moins surprenantes ! Prenez votre temps et ne pédalez pas trop rapidement en traversant les rues résidentielles de ce village : les maisons troglodytes dévoilent de nombreux détails au visiteur attentif.

Le centre-ville historique de Tours

Après Montlouis-sur-Loire, l’urbanisation de Tours se fait sentir et la Loire à vélo passe non loin d’une route assez fréquentée. Ne manquez néanmoins pas un petit arrêt devant l’imposante cathédrale de la ville et dans les petites rues du Vieux Tours aux alentours de la place Plumereau, l’endroit parfait pour une pause déjeuner au restaurant en terrasse !

Savonnières le long du Cher

Après Tours, l’itinéraire longe le Cher dans un cadre très champêtre. L’arrivée sur Savonnières, petit village au bord du cours d’eau laisse sans voix.

Les jardins du château de Villandry

Cette petite étape de 50 km me laisse le temps de visiter les jardins du château de Villandry, absolument splendides. Si vous pédalez sur la Loire à vélo entre avril et septembre, je vous recommande chaudement de prévoir au moins 2 heures pour aller flâner au milieu des parterres de fleurs et du potager médiéval. Ses couleurs chatoyantes et son ambiance très apaisante sont la conclusion parfaite d’une bonne journée sportive à vélo ! En été, la dernière entrée dans les jardins se fait à 18h30 et vous pourrez ensuite profiter de la balade jusqu’au coucher du Soleil, parfait pour aller admirer le travail des jardiniers en pleine golden hour !

Les jardins du château de Villandry
Visiter les jardins du château de Villandry, un incontournable de la Loire à vélo
Une maison troglodyte bien décorée à Lussault-sur-Loire
Les décorations originiales d'une petite maison à Lussault-sur-Loire
Vélo de voyage devant le château d'Ussé
Le château d'Ussé, tout droit sorti d'un conte de fées

De Villandry à Saumur par Chinon (74 km)

Dernière étape de mes 4 jours sur la Loire à vélo, et pas des moins sportives, avec un dénivelé assez important et un kilométrage non négligeable ! C’était encore une fois une journée pleine de surprises.

Le château d’Ussé

Le château d’Ussé, c’est un rêve de princesse devenu réalité ! Ce n’est pas pour rien que ce château a inspiré celui de la Belle-au-Bois-Dormant. L’arrivée se fait sur une route toute droite, pile face au portail d’entrée, les tours du domaine en surplomb. Le détour est à ne surtout pas manquer !

La ville médiévale de Chinon

J’emprunte ensuite la bifurcation direction Chinon. C’est un peu sportif mais l’arrivée avec la vue sur les toits de la ville vaut le coup ! Comment ne pas tomber amoureux de la forteresse en bord de Vienne, qui donne un cachet indéniable à cette ville médiévale ?

Le confluent Loire-Vienne

Je retrouve la Loire à vélo à Candes-Saint-Martin et commence une ascension direction le point de vue qui surplombe le confluent Loire-Vienne, un des plus beaux de toute l’EuroVélo 6, paraîtrait-il ! C’est peut-être un peu exagéré, même s’il est vrai que la vue sur la région depuis les hauteurs est assez incroyable. Par contre la montée à vélo n’est pas évidente du tout !

La forteresse de Chinon
La Vienne qui s'écoule paisiblement devant la forteresse médiévale de Chinon

De Candes-Saint-Martin à Saumur, une fin de séjour en apothéose

La fin du parcours jusqu’à Saumur concentre des curiosités à n’en plus finir, impossible de s’ennuyer ! D’abord Montsoreau et son château, puis une succession de petits villages troglodytes : Turquant, Souzay-Champigny et Dampierre-sur-Loire.

Ici la Loire à vélo offre deux alternatives pour rejoindre Saumur : une première par les bords de Loire et une seconde par les coteaux. J’ai choisi la seconde et mes cuisses m’en veulent encore ! Le dénivelé des coteaux ne pardonne pas, prévoyez beaucoup d’eau si vous empruntez ce chemin-là. En plus, j’ai loupé les villages de Souzay-Champigny et Dampierre-sur-Loire en suivant les panneaux. Il faudra que je revienne faire ce petit tronçon-là (peut-être lors d’une aventure sur la Vélofrancette ?). L’avantage du chemin par les coteaux, c’est que vous arriverez sur les hauteurs de Saumur avec un très beau panorama sur la ville et au plus près du château, une belle consolation après l’intense dénivelé !

Le château de Saumur
Le château de Saumur, sur les hauteurs de la ville
Point de vue sur le château de Montsoreau sur les bords de Loire
Un peintre capturant la Loire à proximité de Montsoreau

Comment rejoindre la Loire à vélo ?

Sur cet itinéraire, le train est extrêmement bien développé et de nombreuses gares jalonnent le tracé. Des trains longeant la Loire d’Orléans au Croisic pouvant accueillir jusqu’à 33 vélos circulent toute l’année. L’été, la fréquence des trains et le nombre de places pour les vélos sont revus à la hausse. Toutes les informations sur ce service sont disponibles ici. Pour découvrir toutes les lignes du réseau TER Centre-Val-de-Loire, la carte est téléchargeable sur ce lien.

Pour rejoindre l’itinéraire depuis Paris, contrairement à la Vélodyssée, pas besoin de démonter son vélo ! J’ai fait le trajet en TER : Paris-Orléans à l’aller et Saumur-Paris avec un changement à la gare de Blois au retour. C’était plutôt facile de prendre son vélo dans le train pour une fois !

Découvrez nos conseils pour prendre le TER avec son vélo sans stress.

Pour venir d’un autre coin de France, les gares principales sur l’itinéraire sont celles de Tours (ou Saint-Pierre-des-Corps) et Orléans (ou les Aubrais), desservies par de nombreuses lignes dont les TGV. En ajoutant 3 jours au voyage, vous pouvez sans souci continuer jusqu’à Nantes, une autre gare facilement accessible de plusieurs endroits en France.

Pour découvrir le tronçon Angers-Nantes que nous avons parcouru avec Jérémy en 2019, c’est par ici.

Pour la partie Saumur-Angers qui nous manque, nous la ferons certainement lors d’un prochain voyage sur la Vélofrancette, à suivre !

En bord de fleuve sur la Loire à vélo
Mon vélo sur les bords de Loire
Un paysage champêtre de la Loire à vélo
Il n'y a pas que des vignes au bord de la Loire, aussi beaucoup de champs de maïs

Quel matériel pour partir 4 jours sur la Loire à vélo ?

Je suis partie sans matériel de camping et sans popotte et réchaud, ayant préféré dormir en Airbnb pour mon premier voyage en solo. Côté outils, j’ai pris avec moi le strict minimum : une pompe, de quoi réparer une crevaison, une chambre à air, un jeu de clés Allen et une clé à boulons.

Nous décrivons notre matériel complet de cyclotouristes par ici.

Si vous testez le voyage à vélo et que vous n’avez pas encore votre propre matériel, une solution est de louer vélos et sacoches. Nous avons testé Détours de Loire lors de notre week-end entre Angers et Nantes, nous décrivons notre expérience dans cet article. Le gros avantage de cette agence réside dans la possibilité de prendre le vélo et de le restituer dans 2 villes différentes (moyennant des frais de rapatriement). Détours de Loire possède des agences ou partenaires dans les villes suivantes sur la Loire à vélo : Orléans, Beaugency, Blois, Tours, Chinon, Saumur, Angers, Nantes.

Une route champêtre sur la Loire à vélo
Une petite route champêtre de la Loire à vélo

Se loger d’Orléans à Saumur sur l’EuroVélo 6

Pour connaître les logements (campings, hôtels, chambres d’hôtes) labellisés Accueil Vélo, je vous conseille de les afficher sur la carte de l’itinéraire du site France Vélo Tourisme.

Dans les vignes au bord de la Loire à vélo
Se prendre en photo en voyage à solo, un challenge pas toujours évident...

Pour mon séjour, j’ai choisi des Airbnb chez l’habitant, je vous recommande en particulier deux des logements dans lesquels j’ai eu la chance de séjourner et qui m’ont particulièrement plu :

  • chez Murielle à Saint-Dyé-sur-Loire : chaleureuse et accueillante, Murielle propose une chambre très confortable avec accès au jardin et vue privilégiée sur la Loire. Une nuit très reposante en perspective !

  • à Villandry, je n’ai malheureusement pas rencontré mon hôte mais la chambre sous les toits dans une maison en pierre de tuffeau était superbe ! Joliment décorée, très confortable et à 5 minutes à pied du château de Villandry, c’était parfait pour se remettre de la journée de vélo et de la longue balade dans les jardins du château !

Un voyage en solo sur la Loire à vélo ?

Partir en solo pour la première fois sur la Loire à vélo est une superbe expérience, qui laisse plein de place à l’introspection et à la contemplation. Le trajet est sécurisé, fréquenté, les endroits traversés sont sûrs. Il n’y a aucune inquiétude à avoir de ce côté-là. C’est parfait pour les débutants du voyage en solo ! J’en parle un peu plus dans ma publication ci-dessous.

Voir cette publication sur Instagram

~~~ Home Sweet Home ~~~ . 🏡 Me voilà de retour après ma petite escapade en solo à vélo au bord de la Loire. J’ai retrouvé Jérémy, mon petit appartement et mes projets laissés en suspens. . 🚲 Même si je ne suis partie que quelques jours, cette aventure m’a semblé beaucoup plus longue. Pédaler toute la journée au milieu des vignes m’a laissé beaucoup de temps pour réfléchir et prendre du recul. . 🤔 Des interrogations bien nécessaires pour moi qui suis en pleine période de transition. Si jamais tu te sens un peu perdu(e) dans la vie, je te recommande de prendre ton vélo et d’aller pédaler en solo. Même sur une journée, tu rentreras avec de belles idées nouvelles et rafraîchissantes. . 💪 Ces quelques jours, c’était aussi une façon de vaincre mes peurs et de gagner un peu de confiance en moi. Oui, je peux me débrouiller toute seule, j’arrive même à trouver mon chemin et à prendre mon vélo dans le train ! Non, voyager à vélo seule en France n’est pas dangereux ou effrayant. Les gens sont plutôt bienveillants et souriants. . 💚 Est-ce que je repartirai en solo ? C’est possible, et avec beaucoup moins d’appréhension. Néanmoins, je reste sur ma première impression : le voyage est un plaisir à partager avec les gens qu’on aime ! . 🚴‍♀️ Concernant l’itinéraire, je le recommande à 100%. La Loire à vélo est vraiment top et bien aménagée ! Si tu hésites encore à te lancer dans le cyclotourisme, c’est un itinéraire parfait pour débuter ! . 🏰 D’Orléans à Saumur, l’itinéraire te transporte de petits villages en bord de Loire aux vignobles à perte de vue, sans oublier les splendides châteaux qui jalonnent le parcours. De nombreux chemins alternatifs et détours permettent de varier les plaisirs et les découvertes. Même en solo, on ne s’ennuie pas ! . ✒️ Je te prépare un article sur le blog à venir très bientôt, avec les temps forts de mon aventure et tous mes conseils et astuces pour t’aider à préparer une escapade sur la Loire à vélo. . Tu connais la Loire à vélo ? L’aventure te tente ?

Une publication partagée par Anaïs & Jérémy ~ Green travel (@elkncloudberry) le

Voilà, c’est tout pour mon article sur la Loire à vélo en solo entre Orléans et Saumur ! Avez-vous déjà voyagé sur la Loire à vélo ? Si oui, quelles en sont vos impressions ?

Une fleur des jardins du château de Villandry
Une jolie fleur photographiée dans les jardins du château de Villandry
La Loire à vélo d'Orléans à Saumur