Pour la suite de notre road trip, nous continuons l’exploration du Sud de l’Islande avec le parc national du Vatnajökull et rejoignons les fjords de l’Est. La météo est moins clémente avec nous sur cette partie du trajet. Des nuages très bas et de la pluie nous accompagnent tout du long, nous cachant une partie des paysages que nous étions venus contempler. C’est la contrepartie de voyager en Islande : le Soleil n’est pas garanti tous les jours. Néanmoins, nous avons quand même pu en profiter et continuer notre découverte des étonnants paysages islandais.

Parc national de Skaftafell, enclave de verdure du Vatnajökull

Pour débuter cette nouvelle journée, nous partons découvrir le parc national de Skaftafell, une petite partie du parc national du Vatnajökull. Un centre d’accueil et des panneaux explicatifs à l’entrée permettent de choisir sa randonnée.

A cause de la pluie assez désagréable, nous décidons de faire uniquement la petite boucle pour aller voir Svartifoss (un peu moins d’une heure aller-retour). Il s’agit d’une jolie petite cascade qui chute au centre d’une enclave d’orgues basaltiques. Les cascades en Islande sont nombreuses mais chacune est unique et celle-ci ne déroge pas à la règle. Le cadre du parc est également très sympathique : contrairement à la veille et à beaucoup d’autres paysages islandais, c’est très vert et très arborisé.

Svartifoss et son cadre d'orgues basaltiques dans le parc national du Vatnajökull
Au pied de la cascade Svartifoss
Cascade Svartifoss dans le parc national du Vatnajökull
Point de vue sur la cascade Svartifoss
Phoque nageant au milieu des icebergs de Jökulsárlón
Un phoque nageant au milieu des icebergs

Jökulsárlón, un interlude polaire en plein été

Nous poursuivons notre itinéraire sur la route 1 pour nous arrêter à Jökulsárlón, un lac emblématique couverts d’icebergs du Vatnajökull, que nous découvrons au milieu d’un épais brouillard. Ce dernier confère néanmoins une ambiance légèrement mystique à l’endroit qui n’est pas déplaisante, mais quand nous pensons aux superbes couleurs que le Soleil aurait pu donner aux reflets bleus de la glace, nous ne pouvons pas nous empêcher de ressentir une pointe de déception.

Malgré tout, le paysage est complètement atypique et unique en son genre, et n’est pas sans nous rappeler que le cercle polaire est tout proche. C’est étonnant de découvrir autant de blocs de glace en plein été ! Autre surprise, de nombreux phoques nagent et plongent entre les glaciers, indifférents aux nombreux touristes qui les photographient et les observent.

Icebergs à Jökulsárlón
Les icebergs emblématiques de Jökulsárlón
Phoques et icebergs à Jökulsárlón
Des phoques heureux au milieu de la glace

Direction les fjords de l’Est…

Nous avons passé une bonne partie du reste de la journée à parcourir la route 1 afin de rejoindre les fjords de l’Est. La météo n’étant pas des plus clémentes, nous n’avons pas fait beaucoup d’arrêts le long de la route.

Entre deux averses, nous faisons une pause sur une superbe plage de sable noir avant Höfn. Le gros rocher au milieu de la plage, les vagues se brisant dessus, le sable foncé et l’épaisse couche de nuages donnent à l’endroit une ambiance particulière que nous avons bien appréciée. Nous faisons un détour par Höfn, petite ville de pêcheurs très résidentielle. Certaines façades de maisons et certains jardins sont très joliment décorés mais autrement, la ville n’est pas très intéressante et nous paraît surtout calme et déserte.

Un peu plus loin, nous stoppons la voiture à Djupivogur à l’entrée des fjords de l’Est. Au bout du village se trouve une succession de sculptures d’œufs d’oiseaux islandais alignés le long de l’eau avec un panneau explicatif. L’endroit n’est pas exceptionnel, nous repartons assez rapidement.

La route circulaire se poursuit et commence à serpenter le long des fjords de l’Est. Nous sommes assez déçus par les nuages très bas qui nous bouchent bien le paysage… Le ciel commence à se dégager en fin de journée, quand nous arrivons aux alentours de Reyðarfjörður, notre stop pour la nuit. Nous pouvons enfin voir les deux côtés du fjord ! Les paysages sont vraiment superbes avec la route qui serpente au milieu et les montagnes abruptes trouées de petites cascades, nous entourant de part et d’autre.

Plage de sable noir dans les environs de Höfn
Une très belle plage de sable noir dans les environs de Höfn
Pâturage dans la région des fjords de l'Est
Cadre champêtre en bord de fjord
Route en bordure des fjords à l'Est de l'Islande
Route en bord de fjord
Paysage des fjords de l'Est
Les paysages des fjords de l'Est se découvrent enfin !

Seyðisfjörður, pittoresque village au cœur des fjords

Le lendemain, sous une météo plus clémente, nous partons visiter le village de pêcheurs Seyðisfjörður, niché au fond d’un fjord. Le village est magnifique avec ses nombreuses maisons colorées très pittoresques et sa charmante église bleue. C’est un vrai plaisir de se balader dans ce village, au centre duquel un étang (ou plutôt un bout de mer, nous y avons même vu une méduse !) offre de superbes jeux de reflets avec les maisons colorées. Nous recommandons chaudement une balade dans ce village si vous prévoyez d’explorer l’Est du pays.

Village de Seyðisfjörður niché dans un des fjords de l'Est
Des maisons colorées nichées dans un fjord...
Eglise de Seyðisfjörður dans la région des fjords de l'Est
Jolie petite église bleue en bois
Maisons colorées et leur reflet sur l'eau à Seyðisfjörður dans la région des fjords de l'Est
Le calme et la tranquilité de Seyðisfjörður
Maisons colorées et leur reflet sur l'eau à Seyðisfjörður dans la région des fjords de l'Est
Des jeux de reflets incroyables !

Le détail de notre itinéraire