Nous avons consacré notre première journée en Islande à l’exploration du Cercle d’Or, un concentré de paysages islandais à proximité de Reykjavik. Si vous prévoyez de ne passer que quelques jours en Islande, c’est un bon moyen de découvrir l’ambiance du pays de manière très accessible. De plus les points d’intérêt cités ci-dessous (excepté l’exploration de la route 26) sont tous accessibles en bus depuis la capitale. Par contre, si vous recherchez l’authenticité des paysages désertiques islandais, il va falloir continuer un peu plus loin : le Cercle d’Or est très touristique, avec des chemins ultra-aménagés, des cars de voyageurs garés sur les parkings et beaucoup de monde…

Þingvallavatn, le plus grand lac d’Islande

Après récupération de notre voiture de location, nous nous dirigeons directement vers Þingvallavatn, le plus grand lac d’Islande et premier point d’intérêt du Cercle d’Or. La route devient très vite désertique dès que nous nous éloignons un peu de Reykjavik. Nous sommes directement plongés dans l’ambiance désert volcanique, paysage incroyable pour une première découverte ! Nous garons la voiture sur le parking près de la cascade Öxarárfoss, la première d’une nombreuse série de cascades islandaises. Il ne s’agit pas de la plus impressionnante a posteriori, mais les éboulis de roche volcanique autour rendent le paysage atypique.

Il y a de nombreux sentiers très bien aménagés qui partent de la cascade et permettent d’explorer le parc national de Þingvellir. Nous ne les avons pas explorés largement, nous avons seulement suivi le chemin se rapprochant du lac. Celui-ci permet de passer pile au niveau de la faille entre les plaques eurasienne et nord-américaine, grand point d’intérêt de ce parc national. C’est impressionnant d’être au milieu de ces grandes murailles de roches, héritage des phénomènes géologiques de notre planète. Le chemin s’élève un peu plus loin et nous permet d’avoir de superbes points de vue sur le lac Þingvallavatn.

Route vers le Cercle d'Or depuis Reykjavik
Route vers le Cercle d'Or
Cascade Öxarárfoss
Cascade Öxarárfoss
Un sentier à proximité d'Öxarárfoss
Un des sentiers de balade autour de la cascade
Rive du lac Þingvallavatn
Rive du lac Þingvallavatn

Geysir, une expérience de géothermie incroyable au cœur du Cercle d’Or

Nous reprenons la route direction Geysir, deuxième point emblématique du Cercle d’Or. Se promener au milieu de geysers fumants et jaillissants est impressionnant ! L’endroit est ultra-touristique (à tel point qu’il va peut-être devenir payant dans le futur…) mais vaut le détour !

Le site doit son nom au geyser Grand Geysir (l’un des plus puissants au monde) qui est censé jaillir deux à trois fois par jour. En tout cas, nous ne l’avons pas vu en action. Celui qui est observable plus facilement est Strokkur qui jaillit toutes les 10-15 minutes environ. C’est très surprenant, rien se passe et tout d’un coup, une grosse bulle se forme à la surface et l’eau se met à jaillir.

Le grand Geysir
Le grand Geysir
Strokkur en éruption
Strokkur en éruption
Le geyser Strokkur en éruption
Les couleurs incroyables des eaux des geysers devant Strokkur en éruption
Un geyser fumant
Un geyser fumant...
Point de chute de la cascade Gullfoss
Point de chute de la cascade, quelle puissance !

Gullfoss, cascade démesurée

Dernier point emblématique du Cercle d’Or, la cascade Gullfoss, notre première vraie cascade islandaise à la puissance impressionnante ! Une promenade depuis le parking permet de passer au plus près de la cascade et de son point de chute pour embrasser toute la puissance du phénomène. Nous avons eu de la chance de la voir dans de superbes conditions : jolis arc-en-ciels et jeux de lumière avec le Soleil accompagnant notre marche. Pensez à prévoir un coupe-vent pour la petite bruine permanente qui mouille bien et pour l’ambiance fraîche de bord de cascade.

Cascade Gullfoss sous un arc-en-ciel
Cascade Gullfoss sous un arc-en-ciel

Route 26, dépaysement et authenticité à proximité du Cercle d’Or

Parce-que nous n’avons pas envie de finir déjà la journée, nous ne regagnons pas directement la route circulaire (la route 1 qui fait le tour de l’île) depuis la route 30. Nous décidons de faire le détour en passant par les routes 32 et 26, pour profiter des paysages autour de nous qui sont absolument grandioses avec les lumières du soleil couchant. Finalement nous prenons plus de temps que prévu car la route 26 n’est pas très praticable, mais les paysages sont franchement splendides. Même s’il ne s’agit pas d’une gravel road (les routes commençant par F en Islande et sur lesquelles un 4×4 est obligatoire), avoir un 4×4 nous a semblé assez utile sur cette route-là.

Nous faisons un arrêt à la cascade Hjalparfoss. Les couleurs du couchant rendent le cadre superbe et une fois n’est pas coutume, nous sommes seuls sans autres touristes ! Nous passons aussi non loin de la porte d’entrée du Landmannalaugar (embranchement avec la route F225), une région que nous n’avons pas prévus de visiter par manque de temps mais qui nous donnera une bonne occasion de revenir en Islande pour découvrir ses chemins de randonnées et routes de terre !

Nous avons adoré ce détour de fin de journée, il nous a vraiment permis d’expérimenter l’Islande comme nous l’attendions : des paysages désertiques, peu de voitures et peu de monde ! Preuve qu’il n’y a pas besoin d’aller très loin pour s’éloigner des foules.

Cascade Hjalparfoss
Cascade Hjalparfoss
Paysage de la route 26 en fin de journée
Paysage de la route 26
Ombre du 4x4 sur la route 26 au soleil couchant
Paysage de la route 26

Le détail de notre itinéraire dans le Cercle d’Or