Point de départ et point final de notre road trip, Glasgow réserve de jolies surprises : ses jardins botaniques et son université sont très agréables à parcourir. Non loin de là ville, le Loch Lomond a été une très belle découverte à ne pas manquer. Entre collines verdoyantes et étendue d’eau paisible, ses rives ont de quoi séduire le visiteur de passage en quête d’une escapade nature.

Glasgow

C’est la dernière journée de notre road trip en Ecosse que nous avons consacré à la visite de Glasgow. Après les paysages à couper le souffle des jours précédents, la plus grande ville d’Ecosse nous a semblé assez banale. Le centre-ville en particulier est très décevant. Heureusement , en vous éloignant un peu du cœur de ville, de sympathiques découvertes vous attendent.

Chapelle de l'université de Glasgow
Dans une cour intérieure de l'université de Glasgow avec vue sur la magnifique chapelle

L’université de Glasgow

Visiter une université peut paraître singulier au premier abord mais c’est notre coup de cœur indéniable de la ville ! Les bâtiments de l’université sont magnifiques et rappellent par leur architecture Poudlard et l’univers de Harry Potter. Les cloîtres avec leurs colonnes en pierre et les jolies cours intérieures sont très agréables à parcourir. Au nord de l’université, nous avons aussi apprécié le quartier résidentiel de Hillhead et ses très belles maisons à l’architecture typique des villes de Grande-Bretagne.

Rue dans quartier Hillhead à Glasgow
Jolie rue du quartier Hillhead
Une cour intérieure de l'université de Glasgow
Cour intérieure de l'université de Glasgow
Cloître de l'université de Glasgow
Le cloître de l'université de Glasgow et ses très belles voûtes

Les Glasgow Botanic Gardens

Un peu au nord de l’université se trouvent les Glasgow Botanic Gardens. L’entrée y est gratuite et se promener au printemps au milieu des parterres fleuris est très agréable. Des jardins d’hiver sous verrière sont aussi accessibles et très bien aménagés. De quoi pouvoir flâner un peu, même en cas de temps pluvieux.

Intérieur d'une verrière des Glasgow Botanic Gardens
La végétation luxuriante d'une des verrières du jardin botanique de Glasgow
Parterre de jonquilles devant verrière aux Glasgow Botanic Gardens
Un joli parterre printanier de jonquilles devant une des verrières du jardin botanique de Glasgow

Le Glasgow Green

Plus proche du centre-ville, il s’agit d’un grand parc agréable et bien aménagé. Un bâtiment à l’architecture intéressante a retenu notre attention en particulier : le People’s Palace. Celui-ci possède une partie verrière très agréable avec un café si vous souhaitez faire une pause dans le coin.

Loch Lomond & Trossachs national park

C’est dans ce parc national au nord de Glasgow que débute notre road trip en Ecosse. En une journée, nous avons surtout exploré les rives du Loch Lomond à l’ouest du parc. Prévoyez minimum deux jours si vous souhaitez également passer du temps à l’est dans les Trossachs.

Le Loch Lomond étant facilement accessible depuis Glasgow, nous choisissons de rapprocher les visites du parc national et de la ville dans un même article. Il est tout à fait possible, lors d’un week-end prolongé à Glasgow, de prévoir une journée de découverte des environs du Loch Lomond.

La ville de Balloch, à la pointe sud du Loch, peut être rejointe en 50 minutes depuis la gare de Queen Street avec une ligne directe. De là, vous pourrez visiter le Loch directement depuis l’eau en bateau par exemple. Pour les autres villes de la rive ouest du lac, elles sont atteignables en bus depuis Glasgow ainsi qu’en train à destination de Fort William pour une partie d’entre elles. Plus d’informations sont disponibles sur ce site.

Face nord du Ben Lomond
La face nord du mythique Ben Lomond vu depuis la rive ouest du Loch Lomond
Chemin ascension Conic Hill
Le sommet de Conic Hill dans le brouillard

L’ascension de Conic Hill

Colline charmante culminant à 360 mètres d’altitude, Conic Hill se situe sur la rive est du Loch Lomond. Son ascension, assez facile et dont l’aller-retour est faisable en 2-3h, offre de beaux points de vue sur lac. Le départ se fait depuis le Conic Hill Car park à Balmaha.

L’ascension débute dans une superbe forêt d’arbres hauts, à l’ambiance assez féérique. Le paysage ne tarde pas à se dégager, offrant de très belles vues sur les collines avoisinantes. La végétation s’amenuise et le panorama sur le Loch se révèle progressivement, magnifique étendue d’eau parsemée de petites îles.

Nous ne sommes pas encore au sommet, mais celui-ci est caché dans la brume… Nous finissons l’ascension pour le principe, mais ne tardons pas à nous retrouver dans un épais brouillard. Tant pis pour cette fois-ci. Nous ne profiterons pas de la vue à 360°… La météo ne s’arrange pas vraiment et nous faisons le retour par le même chemin sous la pluie. Si vous avez plus de chance avec la météo, il est possible d’allonger un peu plus cette randonnée en faisant une boucle une fois arrivés au sommet.

Loch Lomond depuis randonnée Conic Hill
Panorama en chemin vers le sommet de Conic Hill (avant de pénétrer dans le brouillard...)
Forêt depuis chemin de randonnée Conic Hill
Forêt dense en chemin vers Conic Hill
Fleur sur chemin de randonnée Conic Hill
Végétation printanière sur Conic Hill

Luss et la rive ouest du Loch Lomond

De retour sur la rive ouest du Loch Lomond, nous faisons une pause à Luss, un petit village pittoresque que nous avons la chance de visiter sous un ciel dégagé, malgré l’averse des heures précédentes à Conic Hill. Premier jour en Ecosse et nous nous rendons déjà compte que la météo est très joueuse ici…

Le village est caractérisé par ses petites maisons typiques aux devantures très fleuries en ce milieu de printemps. La rue Pier Road est charmante à descendre pour rejoindre un ponton qui offre une jolie vue sur le lac et les sommets alentours. Le mythique Ben Lomond, en particulier, attire notre attention. Il s’agit du munro d’Ecosse situé le plus au sud, sur lequel subsistent encore quelques névés en ce début de mois de mai.

Le nom de munro est donné aux sommets écossais culminant à plus de 3000 pieds, c’est-à-dire 914 mètres d’altitude. Il est possible de faire l’ascension de ce mont depuis Rowardennan en 5h de marche. Certainement une superbe randonnée par beau temps ! Après avoir profité de la vue sur le quai, nous recommandons la petite marche jusqu’à l’église du village, en pierre, assez caractéristique de l’architecture écossaise.

Eglise de Luss
Jolie église en pierre de Luss
Pier Road à Luss
La jolie rue Pier Road à Luss et son cadre bucolique
Ben Lomond vu depuis Luss
Le Ben Lomond vu depuis la jetée du port de Luss
Devanture de maison sur Pier Road à Luss
La devanture très fleurie d'une maison de Luss

Après cet interlude à Luss, nous continuons notre chemin vers le nord en direction de l’île de Skye. La route A82 qui longe le Loch Lomond est très belle, verdoyante et offrant par moments de paisibles panoramas sur le lac, joliment encadré par le relief vallonné de la rive est. Si vous le pouvez, prenez le temps de vous arrêter aux endroits aménagés le long de la route pour profiter des paysages. C’est avec une certaines nostalgie que nous leur avons trouvé un petit air familier avec certains panoramas suédois.

C’est par une nuit à Tyndrum que s’achève notre journée de visite des environs du Loch Lomond. Rendez-vous au prochain article pour la suite de notre périple en direction de l’île de Skye.

Arrêt bord Loch Lomond depuis route A82
Une pause dans un cadre reposant le long de l'A82 qui longe le Loch Lomond
Rive ouest Loch Lomond
Vue depuis la rive ouest du Loch Lomond