Dans cet article, je partage avec vous 5 livres inspirants qui m’ont accompagnée dans l’éveil de ma conscience écologique. Deux romans pour comprendre l’importance de vivre autrement, mais aussi 3 livres plus pratiques. Réduire ses déchets, revoir son rapport à ses objets pour moins consommer, rêver de voyage à vélo et se lancer ! Un panel de sujet assez vaste mais avec un même fil conducteur : prendre conscience de son impact sur la planète et se rendre compte qu’agir est faisable et assez facile. Alors que vous soyiez au tout début de votre démarche à vous demander par quoi commencer ou que vous souhaitiez élargir votre champ d’actions, cet article est fait pour vous !

S’interroger sur la société pour éveiller sa conscience écologique

Un superbe roman dystopique aux multiples lectures. Une petite pépite qui fait remettre en question beaucoup d’acquis de la société et fait réfléchir sur ce dont nous avons réellement besoin pour vivre.

Le roman suit l’histoire de Nell et Eva, deux sœurs adolescentes vivant dans une maison dans une forêt du nord de la Californie, à une cinquantaine de kilomètres de la ville la plus proche, Redwood. La société autour d’elles s’écroule : plus d’électricité, plus d’essence et les ressources deviennent de plus en plus rares. Malgré tout cela, elles continuent à s’accrocher à leurs rêves respectifs : Eva souhaite devenir ballerine professionnelle, tandis que l’aspiration de Nell est d’intégrer l’université Harvard. Complètement coupées du monde extérieur, elles doivent gérer la solitude et survivre par leurs propres moyens.

Nous les voyons évoluer tout au long du roman, tout en en apprenant plus sur leur passé et pourquoi elles sont seules dans leur maison. Un roman qui peut se lire comme une histoire d’apprentissage, une réflexion sur la société, mais aussi une ode à la nature et à sa richesse. Une invitation à la déconsommation qui donne beaucoup de sens au vivre autrement…

Si je recommande en particulier ce livre, c’est pour le réalisme de l’effondrement de la société, de ses conséquences sur le comportement des gens et leurs relations… Il est très facile et assez effrayant de s’y projeter. Le voyage vaut le détour.

Si je devais lui reprocher une chose, ce serait le style. L’histoire est racontée sous forme de notes dans le journal intime de Nell, rendant son déroulement assez particulier et non linéaire. Pour certaines personnes, il pourra être difficile d’entrer dans l’histoire, mais c’est le genre de livres qu’il faut terminer jusqu’à la dernière page pour en comprendre toute la portée…

3 conseils de lecture pratiques pour vivre autrement
3 livres pratiques indispensables pour vivre autrement

Commencer à vivre autrement en réduisant ses déchets

C’est véritablement avec ce livre que nous avons commencé à remettre en question notre mode de consommation et à vouloir vivre autrement. Réduire nos déchets a été la première action concrète que nous avons prise dans cette direction-là. Pour les personnes commençant leur démarche vers un mode de vie plus éco-responsable, je recommande chaudement d’acquérir un livre sur le zéro déchet pour commencer.

Le livre de Béa Johnson, référence des manuels zéro déchet, est une mine de conseils pratiques. Véritable bible à laquelle je me réfère encore régulièrement, ce n’est pas un livre qui se lit de manière linéaire et qu’on oublie une fois terminé. C’est un livre qu’on ouvre souvent pour se rappeler, se donner des bonnes idées et essayer d’aller un peu plus loin dans sa démarche de réduction des déchets. Fondé sur le principe des 5R (acronyme anglais qui désigne : refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter, dans cet ordre-là), le livre est plein de bonnes astuces.

Il couvre tous les domaines possibles et imaginables : de la nourriture à la salle de bain, en passant par le ménage, le bureau, les enfants, les cadeaux, les sorties ; rien n’est laissé de côté. Pour les débutants, Bea Johnson peut paraître intimidante et ce fut un peu mon impression quand j’ai commencé ce livre. Il faut garder en tête que son mode de vie est un idéal vers lequel tendre, mais que le processus de changement prend du temps et n’est en quelque sorte jamais fini.

Lombricomposteur City Worms, pour composter en appartement
Notre lombricomposteur City Worms, un moyen génial de composter en appartement

Nous avons commencé notre démarche de réduction des déchets il y a maintenant 1 an et demi et nous sommes encore très loin de son niveau. Mais comme j’aime me le rappeler, il vaut mieux des millions de personnes qui font quelques efforts pour réduire leurs déchets, plutôt que quelques initiés qui arrivent à le faire parfaitement.

Si vous voulez un article complet sur notre démarche de réduction des déchets et ce que nous faisons concrètement, n’hésitez pas à nous le demander en commentaire. Je serai ravie de vous donner mon retour d’expérience sur ce qui fonctionne bien ou pas pour nous.

Un échantillon de notre attirail zéro déchet
Cotons lavables, savons solides, sacs de vrac en tissu, bocaux en verre, un petit échantillon de notre attirail zéro déchet !
Réduire ses déchets, une première étape pour vivre autrement
Suivre quelques conseils de Béa Johnson, une première étape pour commencer à vivre autrement

Se recentrer sur l’essentiel pour moins consommer et vivre autrement

Une autre composante importante du vivre autrement réside dans le fait de moins consommer. Pour aller dans cette direction, faire l’inventaire de la totalité de nos possessions nous a beaucoup aidés. Un moyen efficace mais assez effrayant de se rendre compte du nombre d’objets que nous possédons… Le livre de la gourou du rangement, Marie Kondo, nous a bien aidés à nous lancer dans la démarche.

Son livre regorge de conseils pratiques pour mieux organiser son espace et ne pas passer sa vie à ranger. Mais derrière celà, il y a surtout une véritable invitation au minimalisme et à l’essentialisme.

La théorie de l’auteur est la suivante : ne garder que les objets qui nous procurent de la joie nous rendrait plus heureux, et nous aiderait dans notre quête de sens. Je suis assez d’accord avec cette théorie. S’interroger sur la joie apportée par chacun de nos objets en se débarrassant du superflu est un moyen de se recentrer sur l’essentiel et de prendre conscience ce qui compte vraiment à nos yeux.

C’est aussi une belle façon de ne pas négliger ses affaires et de ne pas être dans la recherche perpétuelle de nouveaux objets qui pourraient nous rendre plus heureux. Un état d’esprit à bien avoir en tête également au moment d’acheter quelque chose. Si la méthode BISOU (Besoin, Immédiat, Semblable, Origine, Utile) est très bien, ajouter la composante de la joie à l’équation permet vraiment de se prémunir d’acquérir des objets de manière compulsive.

Nous n’avons pas appliqué sa méthode au pied de la lettre et rangé tout notre appartement en une fois comme elle le préconise. Il me semble tout de même important de suivre son conseil de ranger par catégories d’objets et non par pièce de sa maison, comme nous avons souvent l’habitude de le faire. Nous avons aussi été convaincus par sa méthode de pliage du linge : de la corvée, nous prenons maintenant presque cette tâche comme un moment relaxant et méditatif.

En revanche, le gros point noir de la méthode Marie Kondo est le concept de “jeter”. Je pense qu’il est important d’essayer au maximum d’offrir une seconde vie aux objets dont nous ne voulons plus et de ne pas juste les jeter à la poubelle. C’est un sujet à peine abordé par l’auteur. Au contraire, Marie Kondo met fièrement en avant le nombre de sacs poubelles remplis par ses client(e)s, sans considération sur le fait que ces objets vont juste se retrouver dans une décharge… Si je suis d’accord avec la démarche de la méthode, je suis en désaccord complet sur le sort offert aux possessions délaissées… Un livre intéressant et qui fait réfléchir mais à interpréter néanmoins à sa façon.

La Magie du rangement, Marie Kondo, une invitation à l'essentialisme et au minimalisme
La magie du rangement, une invitation au minimalisme, à l'essentialisme et à vivre autrement

Pour se motiver et réaliser que vivre autrement est possible… à condition de s’en donner les moyens

L’Alchimiste, c’est un petit conte facile, agréable à lire et pourtant si puissant dans ses messages. Tout le monde aura sûrement son propre enseignement à en tirer. En ce qui me concerne, j’y ai vu une belle allégorie au pouvoir de la volonté, celle qui permet de surmonter les obstacles, de persévérer pour aller au bout de ses rêves.

Le fait que j’ai autant apprécié ce livre vient peut-être aussi du fait que le rêve du personnage principal, c’est de voyager. Je me reconnais aisément dans ce petit berger espagnol qui n’a pas voulu suivre le chemin tout tracé et a préféré se construire son itinéraire et suivre ses rêves envers et contre tous. Une volonté de fer qui le poussera à voyager, à la recherche de sa Légende Personnelle, ce projet d’accomplissement personnel que nous portons tous en nous, si nous voulons bien prendre le temps de l’écouter…

Ce livre s’apprécie merveilleusement bien en citations. En voici quelques unes qui m’ont particulièrement marquée :

  • “quand tous les jours sont ainsi semblables les uns aux autres, c’est que les gens ont cessé de s’apercevoir des bonnes choses qui se présentent dans la vie tant que le Soleil traverse le ciel.”

  • “personne ne doit avoir peur de l’inconnu, parce que tout homme est capable de conquérir ce qu’il veut et qui lui est nécessaire.”

  • “Il n’y a qu’une seule chose qui puisse rendre un rêve impossible, c’est la peur d’échouer.”

  • “Une quête commence toujours par la Chance du Débutant. Et s’achève toujours par l’Épreuve du Conquérant.”

Apprendre à vivre autrement en lisant
Apprendre à vivre autrement, sur son balcon pendant le confinement...

Repenser sa vision du voyage pour vivre autrement

Vivre autrement, pour des passionnés comme nous, c’est aussi voyager autrement ! Même si c’est loin d’être le premier changement que nous avons mis en œuvre, nous nous lançons maintenant dans l’aventure ! Et pourquoi ne pas commencer pas le voyage à vélo ? Nous qui sommes des adeptes de l’itinérance et pour qui le road trip n’est pas une solution de voyage viable d’un point de vue écologique, c’est tout naturellement que nous avons commencé à penser au voyage à vélo. Une façon de voyager en itinérance plus slow et plus éco-responsable que la voiture, nous sommes déjà fans.

Comme nous au début, vous vous dites sûrement que le voyage à vélo est réservé aux grands sportifs, aux initiés et que ce n’est pas accessible à tous ? Et bien, ce manuel du voyage à vélo prouve bien le contraire. Tous les aspects pratiques y sont abordés, de quoi bien rassurer les sceptiques des voyages en petite reine !

Ce livre est vraiment pensé pour les débutants du cyclotourisme : vous y trouverez plein d’éléments pour bien choisir votre vélo de voyage, des ressources pour apprendre à le réparer et la liste du matériel à emmener en voyage pour les petites pannes.

Mais pas que ! Le livre parle aussi de tout l’équipement annexe : les vêtements, le matériel de camping et comment partir léger et ne pas subir le point de ses bagages tout au long du voyage ! La nourriture y est aussi abordée avec quelques idées de recettes à faire en voyage à vélo. Et pour couronner le tout, un chapitre est consacré à quelques idées de voyage et ce qui est faisable dans chacune des régions du monde, avec un petit focus sur l’Europe et la France.

Quelques conseils sont aussi donnés pour prendre les transports avec son vélo de voyage. Et pour ceux qui pensent que voyager à vélo avec des enfants n’est pas faisable, il y a même une partie pour cela ! Bref, tout est réuni pour vous donner envie d’organiser votre prochain voyage différemment, à vélo !

Et pour vous mettre encore plus l’eau à la bouche, les récit et conseils de notre première expérience de voyage à vélo, un très beau week-end sur les bords de Loire, se trouvent par ici et par là. Pour découvrir notre premier vrai voyage, 3 semaines d’aventure sur la Vélodyssée, c’est par ici.

Le Manuel du voyage à vélo, plein de conseils pratiques pour voyager autrement
Vivre autrement passe aussi par le voyage, alors direction la sacoche de vélo pour ce manuel très complet et pratique !

C’est tout pour ces conseils de lecture pour le moment ! J’espère que cet article vous donnera des idées sur votre prochain choix de livre. N’hésitez pas à partager en commentaires vos propres recommandations de lectures sur comment voyager et vivre autrement, pour limiter son empreinte carbone. Je suis toujours à la recherche de nouvelles inspirations.