Pouvez-vous imaginer le sentiment de prendre votre vélo un matin et de pédaler sans savoir où vos coups de pédale vous mèneront à la fin de la journée ? C’est l’expérience que nous avons vécu avec Jérémy en participant à l’édition 2020 de la Clacyclo. Une véritable aventure à vélo vers l’inconnu, dans un groupe dégageant une superbe énergie. Même la météo très capricieuse ce week-end-là ne nous a pas empêchés de relever ce défi sportif. Comme nous pendant la Clacyclo, laissez-vous guider, nous vous emmenons aux portes de la Manche à travers la campagne normande, ses jolies maisons à colombages et ses points de vue sur la Seine.

Un joli paysage de la campagne du Val d'Oise
La Clacyclo 2020, à la découverte des beaux paysages de la campagne normande

Qu’est-ce que la Clacyclo ?

Comme ses fondateurs, Arthur et Margaux, aiment le dire, la Clacyclo n’est pas une course. C’est plutôt un jeu de piste en petite reine, un voyage à vélo à la découverte des curiosités de l’arrière-pays français. Le départ se fait quelque part dans Paris et la destination finale n’est connue que la veille de l’arrivée. Chaque journée est marquée par un checkpoint obligatoire, dans un lieu souvent iconique de la région traversée. Ceux-ci sont l’occasion de retrouver tous les participants, de découvrir la suite du parcours avec le checkpoint suivant et de profiter de quelques goodies et petits encas offerts par les partenaires de l’événement.

L’édition 2020, initialement prévue pendant 5 jours en mai, a été décalée et réduite à 3 jours fin septembre. 3 jours pendant lesquels nous savions que nos jambes devraient nous porter 200 à 250 km. Sportif, mais pas insurmontable non plus !

Checkpoint de la Clacyclo au Bec-Hellouin
Le dernier checkpoint de la Clacyclo avant l'arrivée au Bec Hellouin, un lieu iconique bien choisi !

Comment dort-on sur la Clacyclo sans savoir où on va ?

Les organisateurs de l’événement proposent plusieurs formules pour participer à la Clacyclo, avec transport retour et hébergement modulables :

  • la “Baroudeuse”, la plus simple et la moins chère. Le Baroudeur gère lui-même son logement et son transport retour à Paris,

  • l’“Aventurière”, avec uniquement le bus retour à Paris,

  • la “Cyclotouriste” avec bus retour sur Paris et hébergements prévus par les organisateurs. Plus qu’à pédaler !

  • la “Touriste” avec bus de retour, hébergements et location de vélos pour ceux qui n’auraient pas leur propre matériel ou une monture non adaptée. L’équipe a vraiment pensé à tout !

Nous avons choisi la formule “Aventurière”. Nous avons donc bénéficié du bus retour sur Paris en fin de week-end mais avons dû gérer nos hébergements nous-mêmes. Le premier soir, nous avons choisi un lieu de bivouac en bord de Seine dans le charmant village de la Roche-Guyon. C’était véritablement magique d’avoir le lever de Soleil sur la Seine le lendemain matin au réveil. Un premier bivouac en groupe réussi qui nous laisse de superbes souvenirs !

Lever de Soleil sur les bords de Seine après une nuit de bivouac
Lever de Soleil après notre nuit de bivouac au bord de la Seine, un moment magique

Pour la seconde nuit, nous avons eu droit à une aubaine à peine croyable. Nous avons commencé à monter notre campement sous une pluie fine et secoués par le vent incessant, derrière un bâtiment municipal d’un petit village de Normandie. L’endroit ne nous paraissait pas incroyable, mais entre les champs privés et les habitations, difficile de trouver un lieu propice au bivouac dans les environs. Un valeureux membre de l’équipe bivouac a pris son courage à deux mains pour aller demander un abri sous une grange à quelques locaux. Quand il est revenu nous annoncer qu’un habitant du coin nous prêtait sa maison pour la nuit, nous avons d’abord cru à un canular. C’était pourtant bien réel !

Nous avons ainsi passé la nuit au sec et au chaud dans une immense maison destinée à devenir un futur gîte, tout cela gratuitement et uniquement grâce à l’hospitalité d’un homme charmant. Une histoire qui redonne réellement confiance en l’humanité !

L’ambiance en gîte des formules « Cyclotouriste » et « Touriste » doit aussi être super sympa. Mais si vous souhaitez laisser un peu de place à l’imprévu, nous vous conseillons sans hésiter la formule sans hébergement ! C’est la garantie de jolies rencontres et de superbes histoires à raconter au checkpoint suivant et à ses proches au retour à la maison !

Un paysage champêtre du Val d'Oise
Des nuages noirs au loin annoncent l'averse prochaine redoutée par le voyageur à vélo...

Qu’est-ce qu’on mange lors de cette aventure à vélo ?

En théorie, chacun s’occupe de ses ravitaillements et repas. En pratique, un petit quelque chose à boire ou à manger se trouve toujours à chaque checkpoint. Le premier jour, un foodtruck de burgers et un stand de gaufres nous attendaient ainsi, un remontant parfait après la matinée pluvieuse et l’agitation urbaine des abords de la capitale.

Aux autres checkpoints, jus de fruits, thés, cafés, viennoiseries et repas lyophilisés nous ont requinqué et donné le courage de continuer l’aventure à vélo ! À l’arrivée, nous avons eu droit à un super buffet prévu par le comité des fêtes de Berville-sur-mer avec crêpes, gâteaux et huîtres, le tout à un tarif très raisonnable.

En résumé, difficile de mourir de faim pendant la Clacyclo !

Une aventure à vélo qui débute sur l'Avenue Verte London Paris
Les pistes cyclables boisées de l'Avenue Verte, un écrin de verdure après l'atmosphère étouffante de la capitale
Une aventure à vélo à Vernon
Le château de Vernon, impossible à manquer sur l'itinéraire de la Seine à vélo !

Où sommes-nous donc partis lors de cette édition 2020 ?

Cette aventure à vélo nous a emmenés à la découverte d’endroits que nous n’aurions pas forcément pensé à aller explorer. L’itinéraire sur mesure a été soigneusement étudié par les organisateurs qui nous ont fait découvrir 3 véloroutes à travers l’Île-de-France et la Normandie :

Cette aventure francilienne et normande réserve au cyclovoyageur de bien belles surprises.

La Roche-Guyon

La Roche-Guyon, dominée par son château médiéval, possède un charme indéniable avec ses maisons troglodytes et ses petites rues en pente. Nous avons rejoint le village depuis la route des crêtes sur les hauteurs de la Seine. La descente offre une vue imprenable sur le fleuve et ses environs ! Les très jolies couleurs de fin de journée quand le Soleil parvient enfin à percer l’épaisse couche de nuages en se rapprochant de l’horizon ne font qu’ajouter à la beauté du lieu. Pour aller boire un verre, ne manquez pas la Grotte à Bières, un bar troglodyte qui vaut le détour ! Nous avons définitivement eu un beau coup de cœur pour ce village du Val d’Oise.

Château de la Roche-Guyon
L'imposant château médiévale de la Roche-Guyon, baigné d'une belle lumière de début de journée

Les Andelys

Comme la Roche-Guyon, cette commune de l’Eure a su préserver un très bel édifice médiéval perché sur ses hauteurs : Château-Gaillard. Une forteresse depuis laquelle vous pouvez profiter d’un superbe panorama sur les méandres de la Seine. Nous n’avons malheureusement pas pris le temps d’aller l’admirer, étant un peu pressés par le temps pour rejoindre la route entre Elbœuf et le Bec-Hellouin avant la tombée de la nuit. En quittant les Andelys, la Seine à vélo longe les falaises de calcaire au fond desquelles le fleuve s’écoule paisiblement. C’est un véritable plaisir pour les yeux d’admirer ces grandes façades blanches défiler à chaque coup de pédale.

Château-Gaillard aux Andelys
Château-Gaillard aux Andelys, une autre belle commune du bord de Seine

Pont-de-l’Arche

Maisons à pans de bois, église de style gothique, ce petit village paisible en bord de Seine a tout pour séduire le voyageur en petite reine en quête d’authenticité. Un arrêt à ne pas manquer lors de votre aventure à vélo le long du fleuve.

Pont-de-l'Arche sur la Seine à vélo
Le village de Pont-de-l'Arche, dominé par sa charmante église

Le Bec-Hellouin

En quittant Elbœuf, nous nous enfonçons petit à petit dans la campagne normande. Le cadre champêtre se fait très vite sentir ! Petits hameaux déserts un dimanche matin et routes au milieu des champs, ce ne sont que 2 tracteurs qui croiseront notre chemin lors de notre avancée vers le Bec-Hellouin. L’averse nous rattrape alors que nous arrivons en surplomb de ce petit village pittoresque. Après nos 20 km à vélo au milieu des champs, l’abbaye Notre-Dame-du-Bec et sa tour Saint-Nicolas nous charment. En descendant vers le centre-ville, de petites maisons à colombages et un joli cœur de village continuent de nous séduire. Cette petite commune n’a pas volé sa place parmi les plus beaux villages de France.

L'abbaye Notre-Dame-du-Bec au Bec-Hellouin
La tour Saint-Nicolas de l'Abbaye Notre-dame-du-Bec au Bec-Hellouin

Berville-sur-mer

Après avoir longé la vallée de la Risle entre les gouttes de pluie et monté les dernières côtes depuis Pont-Audemer, nous voilà au point final de l’édition 2020 de la Clacyclo, le seul village maritime de l’Eure ! Nous sommes tous proches de la Manche à une dizaine de kilomètres de Honfleur. Nous découvrons d’ailleurs, parmi les belles demeures aux toits de chaume de la paisible commune, un beau panorama sur le pont de Normandie et la Seine, à la largeur impressionnante à cet endroit-là ! Après la cérémonie de fin de Clacyclo et le ventre plein de crêpes et de gâteaux, nous prenons une dernière photo devant cette belle vue, avant de grimper dans le bus retour direction Paris.

Des maisons à colombages à Pont-Audemer
De jolies maisons à pans de bois à Pont-Audemer
Photo de fin de Clacyclo devant le pont de Normandie
Une aventure à vélo qui s'achève avec le sourire aux portes de la Manche

Peut-on débuter le voyage à vélo avec la Clacyclo ?

Nous ne pensons pas que la formule soit très adaptée aux vrais débutants. Si vous n’avez jamais fait de voyage à vélo et que vous n’êtes pas un grand cycliste dans votre vie quotidienne, le rythme n’est pas évident à suivre. Nous avons fait 95 km le premier jour (en comptant le trajet pour venir de chez nous), 97 km le second jour et 65 km le dernier jour en arrivant au point final à 15h. Autant dire que l’allure n’est pas tranquille et qu’il est mieux d’avoir déjà expérimenté un voyage à vélo sans contrainte avant de se lancer dans cette aventure.

De plus, nous n’étions pas toujours sur des tracés balisés (même si les organisateurs font bien attention de toujours proposer des routes peu fréquentées comme itinéraire conseillé). Nous pensons qu’il est donc mieux d’avoir un peu d’expérience pour trouver son chemin et choisir des routes adaptées pour les cyclistes. Être familier avec quelques applications mobile de géolocalisation telles que Maps.me, BikeMap ou Komoot (notre découverte du week-end !) est également un plus.

Pas de panique, si vous débutez, retrouvez nos aventures sur la Vélodyssée par ici et sur la Loire à vélo par là, deux itinéraires parfaits pour commencer le voyage à vélo !

Voir cette publication sur Instagram

~~~ À vélo vers l’inconnu ! ~~~ . 🚴‍♀️ Ce week-end, Jérémy et moi avons participé à @la_clacyclo : une aventure de 3 jours à vélo au départ de Paris vers une destination inconnue jusqu’à la veille de l’arrivée. Mais c’est aussi tellement plus que ça ! . 1️⃣ La Clacyclo, c’est un vrai challenge sportif ! 250 km en 3 jours avec une météo très capricieuse : beaucoup de vent de face et de belles averses. . 🌬 C’est d’ailleurs grâce aux organisateurs hyper motivés qui nous remontaient le moral aux checkpoints et à l’ambiance très conviviale que nous avons tenu le coup face aux éléments déchaînés contre nous ! Merci à eux ! 🙏 . 2️⃣ La Clacyclo, c’est une très belle aventure humaine ! De jolies rencontres, un premier bivouac en pleine nature pour Jérémy et moi, une chaîne cassée réparée en 5 minutes chrono grâce à un gentil Clacycliste et pour finir, un monsieur qui nous prête sa maison pour passer la nuit au sec en pleine campagne normande ! . 3️⃣ La Clacyclo, c’est un itinéraire sur mesure que nous avons découvert au fil des kilomètres : du bois de Boulogne à Berville-sur-mer, à quelques kilomètres de l’embouchure de la Seine. Un trajet plein de surprises qui nous a fait passer par l’Avenue Verte London-Paris, la Seine à vélo et la Véloroute de la Vallée de la Risle. . 💚 Nous avons traversé de chouettes villages pas si loin de chez nous mais que nous n’avions jamais pris le temps d’aller explorer : la Roche-Guyon, les Andelys, le Bec-Hellouin, Pont-Audemer. Entre maisons à colombages ou aux toits de chaume, falaises de calcaires et beaux points de vue sur la Seine, les surprises étaient au rendez-vous ! . Une façon ludique de découvrir la France à vélo, de s’échanger des bons plans d’équipement de cyclotourisme et de vivre une superbe cohésion humaine ! Vivement l’édition 2021 ! . Alors ça te donne envie de tenter l’expérience ? 😉

Une publication partagée par Anaïs & Jérémy ~ Green travel (@elkncloudberry) le

Une aventure à vélo sportive
Nous ne roulons pas vite avec nos VTT 26 pouces, par contre nous n'avons pas mal aux fesses !

Quel matériel prévoir pour participer à la Clacyclo ?

Un des gros plus de cette aventure à vélo, c’est de pouvoir échanger des bons plans et des conseils de matériel avec les autres participants. Nous nous sommes ainsi rendus compte que notre matériel est très confortable, mais pas vraiment adapté pour aller vite… Nous avons mis plus de temps que la plupart des participants pour faire les étapes demandées, à tel point que le second jour, nous avions l’impression d’être là pour avaler du kilomètre sans prendre le temps d’apprécier les endroits traversés… Se faire doubler par tout le monde n’est pas forcément évident à vivre sur le moment mais heureusement, l’entraide est de mise pendant la Clacyclo !

Une aventure à vélo sur les petites routes de la campagne normande
Quand tout le monde part devant mais que je prends quand même le temps de m'arrêter faire des photos !

Ce qui nous a posé problème, ce sont surtout nos grosses roues de VTT en 26 pouces et notre matériel de camping peu compact qui alourdissait nos vélos. La plupart des autres participants avaient des VTC 28 pouces et moins de bagages que nous.

Quand nous ne sommes que tous les deux, nous ne cherchons pas forcément la vitesse alors notre rythme lent ne nous dérange pas tellement. J’ai l’habitude de ne pas hésiter à m’arrêter régulièrement pour faire une petite photo. Mais dans ce genre d’aventures, où les étapes sont fixées et il faut pédaler plus de 90 km avec un bon vent de face pour tenir le rythme, nous nous sommes très vite sentis tortues au milieu des lièvres…

Nous allons tout de même rapidement investir dans des duvets et tapis de sols plus compacts. Notre matériel acheté initialement pour notre road trip en Islande fait l’affaire pour des petits voyages sur terrains plats comme la Vélodyssée ou la Loire à vélo. Mais si nous voulons nous lancer dans des aventures plus ardues, il va falloir investir dans du compact et du léger. Nous vous tiendrons à jour de nos recherches d’équipement (que nous allons essayer de choisir aussi éco-responsables que possible !).

Pour découvrir notre liste complète de matériel de cyclotourisme et nos conseils pour bien s’équiper en voyage à vélo, c’est par ici !

Une aventure à vélo champêtre dans l'Eure
Le vélo de route n'est pas non le matériel le plus adapté sur les petits chemins boueux des pistes cyclables balisées
Panorama sur les hauteurs de la Roche-Guyon
Un très beau point de vue sur la Seine depuis les hauteurs de la Roche-Guyon

Pourquoi participer à une telle aventure ?

La Clacyclo, si nous aimons, ce sont surtout pour les rencontres et l’ambiance ! Nous partageons de bons moments avec des gens souvent passionnés d’aventure en petite reine, parfois ayant déjà parcouru des milliers de kilomètres sur les belles véloroutes d’Europe ! D’autres sont adeptes du VTT de montagne et certains comme nous, découvrent ce mode de voyage riche et intense !

Régulièrement, nous échangeons quelques mots bienveillants avec les autres participants : “on y est presque”, “demain, il fait beau”, “dernière montée de la journée”, un petit remontant bienvenu, surtout dans une pente à 10 % avec le vent de face à 18 heures. Une belle aventure humaine et sportive ! Certes, il faut s’adapter au rythme mais à plusieurs, le découragement se fait moins vite sentir et l’envie de partager le beau moment de l’arrivée pousse à continuer jusqu’au bout !

Alors n’hésitez pas, faites chauffer vos mollets, graissez votre chaîne de vélo et inscrivez-vous à l’édition 2021 de la Clacylo !

Des falaises de calcaires sur la Seine à vélo
De belles falaises calcaires qui accompagnent nos tours de roues sur les bords de Seine
Une aventure à vélo vers l'inconnu : édition 2020 de la Clacyclo