N’avez-vous pas le sentiment que la vie va parfois trop vite, que son rythme effréné ne vous laisse pas le temps de souffler ? Et si la solution était d’adopter un mode de vie plus slow, simple et proche de la nature ? C’est ce que les habitants des pays nordiques semblent considérer comme la clé du bonheur. Hygge, lagom et friluftsliv, ces 3 termes font petit à petit leur chemin vers le sud de l’Europe. Dans cet article, nous décryptons le mode de vie scandinave, que nous connaissons bien pour avoir vécu en Suède. Peut-être y trouverez-vous quelques habitudes à intégrer à votre quotidien ? Qui sait, peut-être est-ce même la clé vers une vie plus créative et heureuse ?

Le mode de vie scandinave, c'est aussi promener son chien en ski de fond sur un lac gelé
Promener son chien en ski de fond sur un lac gelé, une activité bien suédoise

Pourquoi parlons-nous du mode de vie scandinave sur un blog de voyages ?

Plutôt curieux comme choix à première vue, non ? Pourtant, nous trouvons que le mode de vie scandinave sobre, à proximité de la nature et chaleureux rassemble de nombreuses valeurs très proches du slow travel, de cette volonté de voyager autrement et de prendre son temps pour diminuer son impact sur la planète.

Nous avons vécu 2 ans en Suède, un an en Erasmus à Stockholm et un an à travailler en tant qu’ingénieurs dans une petite ville à 100 km à l’ouest de la capitale : Västerås. Nous avons donc eu la chance d’expérimenter pleinement l’art de vivre des pays nordiques. C’est un équilibre bien particulier, entre soirées interminables l’été et hivers sans Soleil mais éclairés par la blancheur de la neige.

Le friluftsliv, une notion bien suédoise
Assise sur un rocher à contempler un lac, une expérimentation de la philosophie scandinave
Une stuga, petite maison rouge en Suède
Au bout du chemin, une petite maison rouge. Bienvenue en Suède !

Nous vous emmenons avec nous découvrir comment nous avons ressenti cette philosophie scandinave, un mode de vie dont nous comprenons maintenant seulement toute la richesse et pourquoi certains le considèrent comme la clé du bonheur.

Vivre proche de la nature, un droit inaliénable

Un des points les plus cruciaux de la vie scandinave est le droit d’accès à la nature, qui est même inscrit dans la constitution en Suède, Norvège, Finlande et Islande. Dans ces pays, contrairement à chez nous, le bivouac n’est pas simplement toléré, mais totalement autorisé. À condition de respecter les propriétés privées, rien n’empêche de planter sa tente au bord d’un lac ou dans une forêt de pins. Ce droit porte d’ailleurs un nom : allemansrätt en suédois. Nous en parlons plus en détail dans la publication ci-dessous.

Voir cette publication sur Instagram

~~~ L’allemansrätt, kesako ? ~~~ . 🏕 Et si nous pouvions planter notre tente partout en France sans restriction, ce serait génial non ? Cette pensée nous a traversé plusieurs fois l’esprit sur la Vélodyssée cet été et encore le week-end dernier en Normandie pendant la Clacyclo. . 🚲 En particulier quand nous pédalions devant les panneaux avec la petite tente barrée dans la forêt des Landes ou en bord de Seine. . 📝 Ce n’est pas non plus une pensée folle, parce-qu’il y a bien des endroits en Europe où c’est un droit inscrit dans la Constitution… . 🌳 L’allemansrätt, ou droit d’accès à la nature, est un concept qui nous vient tout droit, de… devine où ? Eh oui ! La Suède et ses voisins limitrophes : la Norvège et la Finlande ! Encore une bonne idée des pays nordiques ! . 🇸🇪 Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ? Tu peux cueillir des baies, ramasser des champignons, randonner, camper, faire du bivouac partout sur le territoire, sans restriction autre que de respecter les propriétés privées. . 🇳🇴 Là-bas, la nature est donc considérée comme un bien public, auquel tout le monde a accès, citoyen du pays ou simple touriste. Alors, à toi les bivouacs au bord des paisibles lacs, dans les forêts de pins ou même sur la plage ! . 🇫🇮 Nous sommes bien conscients qu’avec la mentalité nordique très respectueuse et le peu de densité de population de ces pays, l’allemansrätt fonctionne bien. Ce serait peut-être moins le cas en France, où un tel droit donnerait probablement lieu à des abus. Néanmoins, nous aimons bien en rêver. . Tu connaissais ce droit d’accès à la nature des pays nordiques ? As-tu déjà eu des mauvaises surprises en faisant du bivouac en France ?

Une publication partagée par Anaïs & Jérémy ~ Green travel (@elkncloudberry) le

Plus qu’un droit, pratiquer des activités dans la nature fait partie de la routine de vie des pays scandinaves. Ainsi un autre terme, friluftsliv, désigne le fait de se connecter régulièrement à la nature et de passer du temps à arpenter le forêts, randonner en montagne, explorer les grands espaces intacts si présents dans ces pays. Le mot, employé surtout en Suède et en Norvège, signifie littéralement “la vie au grand air”. Ce n’est pas un mythe, hiver comme été, les Suédois profitent pleinement de la nature autour d’eux.

Admirer les couleurs de l'automne, une habitude du mode de vie scandinave
Un joli paysage automnal ensoleillé, un bonheur simple dont les Scandinaves savent profiter

Des activités d’extérieur hivernales très populaires

Imaginez une étendue blanche et plate à perte de vue. Vous distinguez un chemin qui se dessine devant vous : un tracé plus gris que blanc ondule sur la surface. Vous êtes sur un lac gelé et ce qui se détache se trouve être une piste de patins à glace déblayée de la neige par la municipalité du coin. Alors enfilez vos patins, réajustez votre bonnet, votre écharpe et laissez-vous porter par cette sensation de liberté sans comparaison. Oui, vous êtes bien en train de glisser sur l’eau et des kilomètres de pistes s’étendent devant vous. Non, ce n’est pas une situation inhabituelle, seulement un dimanche ensoleillé de janvier dans une petite ville de Suède.

Faire du patin à glace sur un lac gelé en Suède
Le bonheur de profiter de la liberté de patiner sur un lac gelé

En revenant sur la terre ferme, les étendues couvertes de neige sont l’occasion d’une promenade en ski de fond. Des pistes sont même spécialement aménagées dans certains parcs naturels, comme dans le parc national de Tyresta, situé aux portes de Stockholm et accessible en bus depuis la capitale suédoise ! Nous y sommes allés plusieurs fois lorsque nous habitions à Stockholm, dont une journée en hiver à marcher dans la neige fraîchement tombée. Nous avons même fait un feu de camp dans un spot de bivouac aménagé du parc. La preuve que, même en hiver, on peut pique-niquer et profiter de la nature !

Bivouac au bord d'un lac dans la réserve de Glaskogen
L'été, changement radical de paysage, c'est le moment de sortir son kayak !

La nature suédoise dans toute sa splendeur estivale

Dès la fin des gelées et les premiers rayons de Soleil sortis, les Suédois n’hésitent pas à ressortir leurs habitudes d’été même quand le mercure n’excède pas les 10°C. Alors que nous profitions du Soleil timide tout emmitouflés dans nos manteaux, les locaux se promenaient tranquillement en T-shirt, une glace à la main ! Certains n’hésitaient même pas à aller piquer une tête dans le lac du coin…

Le bleu du lac et du ciel illuminé par les couleurs flamboyantes de l'automne
La mi-saison, notamment l'automne, est une très belle période pour visiter la Suède

Quand l’été arrive pour de bon, en général à partir de la seconde quinzaine de juin, c’est là que la nature se dévoile pleinement. Des journées interminables, marquées par la célébration du solstice d’été, jour férié en Suède, qui annonce le début des grandes vacances pour les enfants. Les festivités de ce jour, appelé Midsommar en Suède, sont grandioses. Les Suédois se retrouvent en famille, partagent un bon repas, traditionnellement des pommes de terre, du hareng mariné et des fraises du pays en dessert. Un festin ponctué de nombreux toasts à l’aquavit, et accompagnés de chansons à boire. Les Suédois savent faire la fête !

Il est également traditionnel de danser autour d’un mât décoré de fleurs. Une légende répandue prometterait la santé à ceux qui marchent pieds nus dans la rosée du matin après les festivités de Midsommar. Une coutume qui retranscrit bien cette relation si spéciale à la nature du mode de vie scandinave.

Proche de la nature à côté de Stockholm
Même en ville, la nature n'est jamais loin en Suède
Djurgarden à Stockholm, la nature en pleine ville
L'île de Djurgården à Stockholm, proche de la ville et pourtant très verte

Une vie simple sans superflu et lagom, le cœur du mode de vie scandinave

En Suède existe un mot très répandu et qui n’a pas d’équivalent en français : lagom. Littéralement, il pourrait être traduit par “ni trop, ni trop peu”.

Nous avons trouvé assez surprenant de voir des livres publiés sur la thématique de ce petit mot qui ne nous paraissait pas si spécial, même en ayant vécu en Suède. Dans nos cours de suédois, il nous a été présenté comme une réponse possible à la question “hur mår du?” ou “ça va?”. C’est l’équivalent de notre “comme ci, comme ça”. Peut-être était-ce parce que nous ne maîtrisions pas assez bien la langue que nous n’en avons pas compris toute la portée. Ce terme semble en fait représenter plus qu’un petit mot d’humeur. C’est dans tout le mode de vie suédois, sans excès et sans superflu, que cette notion de lagom se retrouve :

  • dans les maisons au style souvent minimaliste,

  • dans l’équilibre vie professionnelle – vie personnelle bien balancé,

  • dans l’alimentation, sans privation ni excès,

  • dans le niveau de stress des Suédois, assez bas globalement d’après des standards français.

Une stuga éclairée en hiver : le hygge comme habitude du mode de vie scandinave
Les lumières des maisons et la neige sont présentes pour illuminer l'hiver suédois

Un hiver sombre à l’extérieur, mais d’une incroyable chaleur à l’intérieur

Lors de notre premier mois de décembre en Suède, nous avons été frappés par la présence de multitudes de lumières à toutes les fenêtres. Les logements suédois possèdent quasiment tous un petit rebord et une prise électrique au plafond au-dessus des fenêtres. Quand vient le mois de décembre et le moment de sortir les décorations de Noël, toutes les fenêtres se parent ainsi de lampes en forme d’étoiles et de couronnes de bougies. Ces dernières sont le symbole de la Sainte-Lucie, fête religieuse célébrée le 13 décembre en Suède, dont la symbolique est d’illuminer une des nuits les plus sombres de l’année.

La jolie lumière rasante de l'hiver suédois
Les journées hivernales très courtes donnent une très jolie lumière

Au-delà des lumières aux fenêtres, les Scandinaves mettent un point d’honneur à créer une atmosphère agréable dans leur logement, indispensable pour donner un peu de chaleur à un hiver gelé et noir dès 15 h au sud de la Suède. Les Danois ont d’ailleurs donné un nom à cet art de prendre soin de leur intérieur que vous connaissez sûrement tous. Il s’agit du terme hygge, qui décrit un environnement chaleureux : un tapis moelleux, des plaids sur les fauteuils, une lumière douce de bougie et une tasse de thé fumant (non, ce n’est pas du tout cliché !).

Des petites maisons rouges sur des îles de l'archipel de Stockholm
De jolies et paisibles maisons rouges dans l'archipel de Stockholm

Voyager comme un scandinave

Venons-en maintenant au voyage et à la façon dont les Scandinaves conçoivent le dépaysement. Si, à l’époque où nous vivions là-bas, beaucoup de Suédois profitaient de l’ambiance morose du mois de novembre pour partir faire le plein de Soleil en Thaïlande ou dans d’autres destinations exotiques, les mentalités semblent avoir beaucoup changé depuis.

Une rue de Gamla Stan à Stockholm
Une rue calme de la capitale suédoise

N’oublions pas que les Suédois sont à l’origine du mouvement flygskam, cette honte de prendre l’avion par souci environnemental ! Mais à quoi ressemble donc l’évasion à la scandinave sans avion ?

Nous avons déjà vu que la proximité à la nature est essentielle pour les Suédois et que le friluftsliv fait partie intégrante de leur mode de vie. Il est donc logique de retrouver cette philosophie dans les habitudes de vacances des habitants du pays.

Beaucoup de familles suédoises possèdent ainsi une stuga, petit chalet à la campagne. Très souvent, ces stuga sont perdues en plein milieu d’une forêt de pins, à proximité d’un lac, sans eau courante ni électricité, mais avec un sauna. Les Suédois y passent ainsi du temps déconnectés de la technologie pour se ressourcer, une belle expérience de voyage slow et respectueux de la nature !

Avoir une stuga au bord d'un lac pour l'été : le mode de vie scandinave
Un joli endroit pour profiter pleinement de la nature, vous ne trouvez pas ?

Quelques ressources pour en apprendre plus sur le mode de vie scandinave

Ce mode de vie scandinave nous fascine. Nous avons adoré vivre en Suède et découvrir la vie dans ce pays. Même si la culture suédoise peut sembler très proche de la nôtre en France, en comparaison d’autres pays d’Asie par exemple, de nombreuses différences existent ! Nous avons beaucoup à apprendre de leurs habitudes quotidiennes, de leur relation au travail, à la vie de famille ou de leur façon de célébrer certains fêtes.

Pour aller plus loin dans la découverte de cette culture nordique, je vous invite à aller découvrir 2 chaînes Youtube géniales (par contre en anglais) :

  • Jonna Jinton : cette suédoise habite dans le nord de la Suède au bord d’un lac et semble avoir la vie parfaite en harmonie totale avec la nature. La voir s’extasier avec joie devant les jours interminables de l’été tout en se faisant dévorer par les moustiques est absolument incroyable. Elle n’hésite pas à rester éveillée toute la nuit pour profiter pleinement de la beauté de ces jours sans fin. En hiver, ses bains de glace vous donneront la chair de poule, même quand elle vous aura expliqué tous les bienfaits de cette pratique particulière… Ses vidéos sont splendides et remplies d’émotions.

    Un immense lac gelé en hiver en Suède
    Contempler la nature gelée, une source d'inspiration créative

  • Leena Henningsen : elle est allemande et installée dans une petite maison dans les montagnes en Norvège avec son copain et son chien. Ses vlogs sont absolument magnifiques et constituent de belles odes à la splendide nature norvégienne. Le montage est parfait et l’impression de voyager est réelle ! Chacune de ses vidéos me donne envie de partir découvrir la Norvège, un pays scandinave que Jérémy et moi n’avons pas visité durant notre temps en Suède.

Ces deux créatrices de contenu donnent l’impression de se complaire totalement dans leur mode de vie simple. Elles semblent toutes les deux puiser leur inspiration dans la nature pour vivre de leurs créations. Serait-ce là le véritable secret du bonheur de ce mode de vie scandinave ?

Un coucher de Soleil hivernal sur un lac gelé
Un beau coucher de Soleil hivernal